Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-173J -9H -14Min -9Sec

Vudailleurs.com

Afghanistan : cachez ce visage que je ne saurais voir

Au début du mois, les Talibans ont ordonné à toutes les femmes en public de porter des vêtements de la tête aux pieds, ne laissant que les yeux visibles.

Depuis la semaine dernière, la loi oblige toutes les présentatrices de journaux télévisés en Afghanistan à se couvrir le visage.

Seuls quelques organes de presse s’y sont conformés. Les autorités ont depuis menacé les entreprises, ainsi que les hommes qui en ont la charge, de sanctions si les femmes ne respectaient pas la règle.

Le ministère afghan de la « Promotion de la vertu » a déclaré qu’il n’avait pas l’intention de retirer les femmes de la scène publique, mais qu’il était heureux que les présentatrices aient respecté le code vestimentaire. Une des journalistes les plus connues dans le pays, Sonia Niazi, affirme que sa voix ne sera pas étouffée. Elle craint ouvertement que ce ne soit une tactique pour pousser les femmes à quitter leur emploi. Des journalistes hommes ont protesté en portant eux-mêmes un masque noir à l’antenne.

Quand ils ont repris le contrôle de l’Afghanistan en août, les Talibans ont promis une version allégée du régime islamiste qui avait marqué leur précédente période de pouvoir. Pourtant, les femmes sont maintenant interdites de voyager seules, doivent se couvrir entièrement pour sortir et les petites filles sont privées d’école.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!