Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-122J -1H -47Min -55Sec

Vudailleurs.com

Afrique : le blé, aliment de luxe

Les prix du blé sont devenus si élevés que les consommateurs africains commencent à se passer de cette céréale dans leur alimentation.

Les producteurs alimentaires du Kenya, d’Égypte, de République démocratique du Congo, du Nigeria et du Cameroun utilisent déjà des alternatives moins coûteuses pour leurs pains, pâtisseries et pâtes. Le riz local, la farine de manioc et le sorgho remplacent le blé, dont le prix a augmenté d’environ 40 % cette année à cause de la guerre en Ukraine, pourtant l’un des plus gros exportateurs de blé.

La FAO a revu à la baisse ses perspectives de production mondiale de blé pour 2022, indiquant que les prévisions pour l’Ukraine restaient inférieures à la moyenne. La guerre réduira probablement la production récoltée d’au moins un cinquième.

Les réserves mondiales de blé pourraient se réduire encore plus à cause de raisons météorologiques. L’Inde envisage de restreindre ses exports après que des vagues de chaleur qui ont endommagé les cultures.

L’Égypte est particulièrement menacée, achetant la plupart de son blé à l’Ukraine et à la Russie. Face à ce genre d’événement, les fabricants de pâtes expérimente de nouvelles recettes à base de farine de riz, de maïs et de lentilles.

Avec des pays qui pourraient tirer leur épingle du jeu, à l’image de l’Irlande. La demande de pommes de terre irlandaises par les producteurs de pain a grimpé en flèche. 

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!