Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-42J -23H -10Min -2Sec

Vudailleurs.com

Brexit: des progrès tangibles restent nécessaires sur les termes du retrait

Michel Barnier, négociateur en chef pour le Brexit, durant le débat plénier sur « l’état d’avancement des négociations avec le Royaume-Uni »

Les progrès restent insuffisants pour pouvoir lancer les négociations sur l’avenir des relations
Les engagements pris par Mme May à Florence doivent se traduire par des propositions concrètes
Les sujets prioritaires demeurent les droits des citoyens, les obligations financières du Royaume-Uni et la frontière entre l’Irlande et l’Irlande du Nord

Des progrès substantiels sur les priorités de l’UE, prérequis à la négociation de toute période transitoire ou sur l’avenir des relations, n’ont pas été réalisés, déclarent les députés.

Les chefs de gouvernement des 27 États membres de l’UE devraient reporter leur évaluation du Brexit le 20 octobre prochain, ‘‘des progrès suffisants’’ n’ayant pas pu être observés sur les trois priorités de l’UE, à moins que le cinquième cycle de négociations sur le retrait de l’UE ne permette de réaliser une avancée majeure, affirme une résolutionadoptée par le Parlement par 557 voix pour, 92 contre et 29 abstentions.

Même si le Parlement européen salue les clarifications de la Première ministre Theresa May lors de son récent discours à Florence, les députés attendent du gouvernement britannique qu’il présente sans délai des propositions précises afin de:

protéger l’ensemble des droits dont bénéficient actuellement 4,5 millions de citoyens britanniques et de l’UE;
honorer pleinement les obligations financières du Royaume-Uni envers l’UE; et
résoudre la question de la frontière entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, en pleine conformité avec l’accord du Vendredi Saint.

La garantie que la législation de l’UE sera respectée jusqu’au retrait officiel du Royaume-Uni de l’UE est une condition supplémentaire pour parvenir à conclure la première phase des négociations.

Citations

Le Président du PE, Antonio Tajani a déclaré: « Le discours de Mme May à Florence a démontré qu’elle est ouverte au dialogue et comprend ce qui est en jeu. Je l’invite instamment à convertir cette bonne volonté en des projets concrets nécessaires pour engager véritablement les négociations avec l’Union européenne. Le vote sur la résolution d’aujourd’hui a confirmé l’unité du Parlement dans le soutien au négociateur en chef de l’UE, Michel Barnier. Le débat a également montré un désir clair d’engagement constructif avec le Royaume-Uni, mais aussi une préoccupation considérable pour les retards rencontrés jusqu’ici. J’espère que les prochains mois permettront de réaliser des progrès suffisants afin de remplir les conditions préalables pour débuter les discussions sur nos futures relations avec le Royaume-Uni. »

Guy Verhofstadt, coordinateur du Parlement européen sur le Brexit: « Il n’y a pas eu de progrès suffisants. Nous sommes très inquiets, particulièrement concernant les droits des citoyens. Notre proposition pour résoudre ceci est simple: laissons les citoyens de l’UE conserver les droits dont ils jouissent maintenant au Royaume-Uni et faisons exactement la même chose pour les citoyens britanniques vivant sur le continent. Je me demande même pourquoi discutons-nous toujours. Cela pourrait et devrait être conclu immédiatement. »

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!