Le budget à long terme actuel de l’UE arrivant à échéance le 31 décembre 2020, l’UE a besoin d’un nouvel horizon de planification budgétaire pour les sept prochaines années. La Commission européenne a donc présenté en mai 2018 son projet pour le prochain cadre financier pluriannuel 2021-2027. Le Parlement européen a adopté sa position en novembre 2018, et l’a confirmée en octobre 2019. Le Conseil n’a pas encore été en mesure de s’accorder sur une position.

Les négociateurs du PE pour le budget post-2020 ont débattu de leurs priorités avec le Président du Conseil européen, Charles Michel, en amont d’un débat en plénière la semaine prochaine.

 

Lors de la réunion au Parlement européen à Bruxelles vendredi, les députés ont réitéré leur appel en faveur d’un cadre financier pluriannuel (CFP) qui garantisse la continuité des principales politiques de l’UE, telles que les politiques agricole et de cohésion. Ils ont insisté sur le renforcement des domaines prioritaires tels que l’action climatique, la numérisation, le soutien à la jeunesse (Erasmus+, emploi des jeunes) et aux PME ainsi que la migration et la sécurité. Le rôle géopolitique de l’UE devrait également être renforcé.

Lors de la réunion au Parlement européen à Bruxelles vendredi, les députés ont réitéré leur appel en faveur d’un cadre financier pluriannuel (CFP) qui garantisse la continuité des principales politiques de l’UE, telles que les politiques agricole et de cohésion. Ils ont insisté sur le renforcement des domaines prioritaires tels que l’action climatique, la numérisation, le soutien à la jeunesse (Erasmus+, emploi des jeunes) et aux PME ainsi que la migration et la sécurité. Le rôle géopolitique de l’UE devrait également être renforcé.

Après le débat en plénière du 12 février, le budget à long terme pour la période 2021-2027 sera à l’ordre du jour d’une réunion extraordinaire du Conseil européen (États membres) qui débutera le 20 février. Les députés ont également débattu de l’état d’avancement des négociations entre les États membres avec M. Michel, qui prépare et préside la réunion du Conseil.

Les États membres doivent s’accorder sur une position commune afin de pouvoir lancer les négociations avec le Parlement et de trouver un accord à temps pour que le lancement du CFP en janvier 2021. Le Parlement doit donner son approbation au prochain budget à long terme de l’UE.

L’équipe de négociation du PE pour le prochain CFP et la réforme des ressources propres est composée de:

Johan Van Overtveldt (ECR, BE), président de la commission des budgets
Jan Olbrycht (PPE, PL), co-rapporteur CFP
Margarida Marques (S&D, PT), co-rapporteure CFP
José Manuel Fernandes (PPE, PT), co-rapporteur ressources propres
Valérie Hayer (Renew Europe, FR), co-rapporteure ressources propres
Rasmus Andresen (Verts/ALE, DE)