Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-88J -5H -26Min -47Sec

Vudailleurs.com

Charles Caudrelier qualifié pour la Route du Rhum

À cinq mois du départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Charles Caudrelier obtient son ticket d’entrée pour le grand rendez-vous voile de l’année 2022. Profitant du long week-end de la Pentecôte pour partir au large en solitaire, le skipper du Maxi Edmond de Rothschild s’est largement acquitté des 1 200 milles requis par la direction de course de l’évènement, dans des conditions variées et propices aux hautes vitesses. Au-delà d’une qualification, cette sortie au large de quatre jours s’inscrit pleinement dans le programme d’entraînement du Gitana Team et était l’occasion pour le marin de renouer avec le solitaire. Dans près de trois semaines, c’est en équipage et pour une grande boucle de 3 500 milles sur l’Atlantique Nord que les Ultims retrouveront les joies de la compétition.

« La navigation en solitaire est un exercice naturel pour moi ! »
 
Vendredi 3 juin en début d’après-midi, Charles Caudrelier larguait les amarres des pontons lorientais de la Base pour une navigation de 4 jours et 3 nuits au large. Cette session d’entraînement de près de 2 000 milles nautiques était une première en solitaire pour le marin à la barre du géant de 32 mètres, mais aussi un vrai retour aux sources quatorze ans après sa dernière expérience en solo.

Pour autant, ce changement de format n’a absolument pas perturbé le skipper du Maxi Edmond de Rothschild, ravi au contraire de renouer avec cet exercice qu’il affectionne : « J’ai démarré la compétition en course au large en faisant du solitaire en Figaro. Ça a toujours été très naturel pour moi de naviguer en solo et malgré le temps passé sans en faire et le changement de dimension du bateau… j’ai très vite retrouvé mes automatismes, mes réflexes. C’était un vrai plaisir ! », confiait Charles avec un large sourire à son arrivée hier soir, avant de détailler les conditions de sa navigation : « Le parcours était super, varié en termes de météo et physique avec pas mal de manœuvres. Pour la qualif je devais faire 1 200 milles, mais pour aller chercher des conditions intéressantes nous avions tablé sur une grande boucle au large vers les Açores de près de 2 000 milles. Trois nuits, quatre jours, c’est un format idéal, le minimum pour se mettre dans un état de fatigue proche de ce que l’on va rencontrer en course. J’ai fait du près et du reaching à l’aller, avec aussi bien du petit temps que du vent, jusqu’à 25 nœuds, à l’approche de la dépression que j’allais chercher, puis du portant sur le retour en étant à l’arrière du front. La gamme était variée et c’est ce qu’il faut pour un entraînement réussi. »

Au-delà des réglages du bateau, que l’on sait infinis sur ces grands maxi-trimarans de pointe, c’est aussi son rythme à lui que Charles Caudrelier a pu tester et éprouver : « La difficulté sur ces bateaux et aux vitesses auxquelles nous naviguons est de dormir en restant rapide. Il faut accepter que tu ne puisses pas régler le bateau comme en équipage et en double. C’est dans cette partie de l’exercice qu’il y a pour moi le plus à gagner ! »   Place à l’équipage pour quelques semaines   Avant un mois de juillet, plutôt placé sous le signe de l’équipage avec la Finistère Atlantique et la Drheam Cup, l’objectif était clairement de décrocher cette qualification officielle pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, dans la classe Ultim 32 / 23. Avec la précision d’un métronome, et bien que le Maxi Edmond de Rothschild ne soit à l’eau que depuis un mois, Charles Caudrelier et les membres du Gitana Team ont su parfaitement respecter ce timing serré. La montée en puissance du duo que forme Charles Caudrelier et le géant bleu aux cinq flèches va naturellement se poursuivre. La deuxième phase des entraînements en solitaire reprendra à la fin de l’été avec un bateau doté de ses tous nouveaux appendices et donc dans sa version définitive de la Route du Rhum.

D’ici là, nous vous donnons rendez-vous à Concarneau le vendredi 1er juillet pour le départ en flotte de la Finistère Atlantique. Une première édition, qui, au vu de la qualité du plateau et des équipages engagés, promet de très belles histoires maritimes. D’autant qu’à bord du Maxi Edmond de Rothschild, Yann Riou, notre talentueux équipier média, fera naturellement partie de l’effectif.  

Programme de courses 2022   

>> Vendredi 1er Juillet : Départ de la Finistère Atlantique (3 500 milles en équipage de Concarneau à Concarneau via les Canaries et les Açores)
>> Dimanche 17 juillet 2022 : Départ de la Drheam-Cup (1 500 milles de Cherbourg-en-Cotentin à la Trinité-sur-Mer via le Fastnet et Bilbao)
>> Dimanche 6 novembre : Départ de la Route du Rhum Destination Guadeloupe (3 543 milles en solitaire de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre)   >> Mi-décembre : Stand-By pour une tentative de record sur le Trophée Jules Verne (21 700 milles de Brest à Brest via les trois grands caps : Bonne-Espérance, Leeuwin, Horn).         Charles Caudrelier // Né le 26 février 1974 à Beg-Meil   Le 6 novembre prochain, Charles Caudrelier, sera au départ de la mythique Route du Rhum. Malgré un palmarès de plus de 20 ans de carrière, tout aussi riche que varié, jalonné de prestigieuses victoires que ce soit en solitaire ou en équipage, en monocoque ou en multicoque, en France ou à l’international, le natif de Beg-Meil participera à sa toute première Route du Rhum. Un rookie dans le cercle très fermé des skippers de maxi-trimarans, les Ultims volants ! À la barre du Maxi Edmond de Rothschild, pionnier de cette nouvelle génération et l’un des bateaux le plus abouti, Charles Caudrelier fera figure de favori. Un statut qu’il assume sans complexe et un grand rendez-vous, le rêve d’une vie aux dires de l’intéressé, qu’il aborde avec envie et détermination.

– 1er bizuth de la Solitaire du Figaro en 1999
– Vainqueur du Trophée BPE en 2001 avec Gildas Morvan
– Vainqueur du Tour de Bretagne en 2001 avec Gildas Morvan
– Vainqueur de la Solitaire du Figaro en 2004
– Vainqueur de la Transat Jacques Vabre en 2009 avec Marc Guillemot
– Vainqueur de la Volvo Ocean Race en 2011-2012 sur Groupama 4
– Vainqueur de la Transat Jacques Vabre 2013 avec Sébastien Josse sur Gitana XV
– 3e de la Volvo Ocean Race 2014-2015 sur Dongfeng Race Team (skipper)
– Vainqueur de la Volvo Ocean Race 2017-2018 sur Dongfeng Race Team (skipper)
– Marin de l’année 2018
– Vainqueur de la Brest Atlantiques en 2019 sur le Maxi Edmond de Rothschild avec Franck Cammas
– Vainqueur de la Fastnet Race en 2019 et 2021 sur le Maxi Edmond de Rothschild avec Franck Cammas
– Vainqueur de la Drheam Cup 2020 sur le Maxi Edmond de Rothschild avec Franck Cammas
– Vainqueur de la Transat Jacques Vabre en 2021 sur le Maxi Edmond de Rothschild avec Franck Cammas.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!