Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-177J -13H -7Min -29Sec

Vudailleurs.com

Chine – Musk : la guerre du réseau passe par l’espace

La Chine entend bien rivaliser avec SpaceX et Elon Musk. Pékin veut accélérer son projet de satellites pour offrir des services de connexion internet haut débit, alors que l’Empire du milieu compte de plus en plus sur les objets connectés et l’intelligence artificielle à des fins d’expansion et de surveillance.

Pour le moment, 6 satellites sont en attente de lancement mais à terme, Pékin en aimerait plus 1000 en orbite. L’objectif est de proposer un service de communication 5G en orbite.  Aux manettes, on retrouve la startup chinoise GalaxySpace qui prévoit de déployer dans les mois qui viennent son réseau d’essai sous le nom de code « Mini Spider constellation ». Des lancements sont d’ores et déjà prévus dans les premiers mois de 2022. GalaxySpace a été fondée en 2016 et fabrique en masse de petits satellites, à faible coût. L’objectif est d’aller vite et peu cher. Une philosophie qui n’est pas sans rappeler celle d’Elon Musk et de SpaceX. Space X et sa constellation Starlink, que Pekin s’est mis en tête de challenger. D’ailleurs d’autres projets sont actuellement en cours de développement en Chine. Plus de temps à perdre pour Pékin, qui a déjà déclaré à plusieurs reprises qu’elle craignait que la domination de Starlink ne représente une menace pour la sécurité nationale.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!