La commission de la santé publique en appelle à une approche fondée sur les faits concernant le déploiement des vaccins dans l’UE, afin d’éviter la désinformation.

Afin de répondre aux préoccupations croissantes des citoyens européens, il est nécessaire d’être transparent en matière de données liées à la quantité de doses de vaccins fournie et de planning de vaccination pour chaque pays, mois après mois, d’ici à l’été, affirment les députés de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire.

Le président de la commission, Pascal Canfin (Renew Europe, FR), a déclaré: ‘‘Le Parlement exige la publication des données exhaustives sur la quantité de vaccins allouée à chaque État membre tous les mois. Ce n’est qu’avec une vision claire que nous pourrons construire la confiance, traiter les défis liés aux retards de livraison, accélérer la vaccination et lutter contre la vague croissante d’incertitude et de désinformation en Europe.’’

Aujourd’hui, cette information n’est pas assez complète, comme le montre la simple compilation des données nationales existantes fournies par les gouvernements nationaux. Seuls quelques pays ont communiqué leurs chiffres de vaccination.

Suite à la demande de la commission de l’environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies a lancé son tableau de bord sur la situation de la vaccination dans les États membres. Cette vue d’ensemble devrait être complétée par des éléments supplémentaires, tels que les prévisions de livraison de vaccins, ajoutent les députés.

Contexte

Le 12 janvier 2021, les députés ont interrogé la Commission sur les derniers développements liés aux vaccins contre le COVID-19. Lors d’un débat en plénière en janvier 2021, les députés ont exprimé leur plein soutien à l’approche commune de l’UE dans la lutte contre la pandémie et ont appelé à une complète transparence concernant les contrats et le déploiement des vaccins.