Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-173J -10H -46Min -37Sec

Vudailleurs.com

Echangez de l’eau, vous gagnerez peut-être de l’argent sur fond de destruction de l’environnement

Une nouvelle matière première est échangée depuis cette semaine à Wall Street : il s’agit de l’eau. L’eau rejoint ainsi l’or, le pétrole et d’autres produits de base, des matières premières appelées commodités, qui sont échangés à Wall Street, sur les marchés financiers.

L’eau est devenue un produit échangeable par le biais de contrats d’achat ou de vente sur le Chicago Mercantile Exchange. L’eau échangée sera celle de Californie.

Ces contrats à terme seront réglés en papier, par opposition à la livraison physique réelle de l’eau. L’indice référent va fixer un prix hebdomadaire de l’eau en Californie, calculé en fonction de la moyenne pondérée du volume et des prix de transaction sur les cinq marchés de l’eau les plus importants et les plus actifs de l’État américain.

Ces contrats sur l’eau, premiers de ce genre, ont été annoncés en septembre, quand les incendies ravageaient la côte ouest des États-Unis. Ils sont censés servir à la fois de protection pour les plus gros consommateurs d’eau de Californie contre la flambée des prix et de mesure de la pénurie pour les investisseurs du monde entier.

Concrètement, ça va permettre à des agriculteurs californiens, des collectivités mais aussi à des fonds spéculatifs – puisqu’il s’agit avant tout de finance – de se protéger contre une hausse de son prix due à sa plus grande rareté dans les années à venir, à cause des activités humaines et du changement climatique.

Ce qui souligne les craintes que cette ressource naturelle vitale ne devienne rare dans une plus grande partie du monde. Finalement, une bonne nouvelle pour la finance, une moins bonne pour l’environnement.

Sahara Cohen

 

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!