Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-42J -22H -37Min -36Sec

Vudailleurs.com

Famille : C’est une souffrance d’être célibataire en France

Par choix ou par défaut, 18 millions de Français sont célibataires. Une situation que la crise sanitaire et les impératifs de distanciation qu’elle porte avec elle n’a pas rendue évidente à vivre… quoique. Alors que les amoureux du monde entier célèbrent la Saint-Valentin, ce 14 février, on a demandé à cinq célibataires comment ils vivaient cette période.

« Le couple reste fortement associé aux idéaux contemporains du bonheur et de l’épanouissement personnel. » Voici la conclusion que tirent trois chercheuses, dans une étude de l’Institut national d’études démographiques (Ined), à rebours des représentations véhiculées par la société moderne.

Ce travail portant sur l’expérience du célibat dans la France contemporaine dresse en effet un redoutable paradoxe. Malgré l’accroissement des moments passés hors du couple, que ce soit au niveau global ou pour chaque individu au cours de son existence, la vie à deux reste un puissant idéal social.

Une perception très négative pour les célibataires à 30 ans

Enfin, ressort de l’article un « âge critique » du célibat, entre 30 et 34 ans. Dans cette tranche d’âge, qui est aussi celle où l’on trouve le nombre le plus faible de célibataires, le fait de vivre seul est perçu de façon largement négative. Seuls 22 % des hommes et des femmes présentent alors leur célibat comme choisi, contre 46 % pour les femmes en général et 34 % pour les hommes.

« La situation de célibat semble d’autant mieux vécue qu’elle est partagée par les pairs. À l’inverse, elle apparaît moins satisfaisante lorsqu’elle est peu courante », avancent les chercheuses en guise d’explication.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!