Le Grand Orient de France s’indigne et déplore de voir le négationnisme resurgir en France en 2020.
Le Grand Orient de France condamne avec force l’inqualifiable acte de profanation du monument érigé à Oradour-sur-Glane à la mémoire des 642 victimes de la barbarie nazie tuées par la division SS “Das Reich” le 10 août 1944. Le 21 août dernier, les habitants d’Oradour-sur-Glane découvraient avec horreur et émotion des tags sur la stèle dédiée aux martyrs du massacre. Le mot village “martyr” a été barré, remplacé par village “menteur” et commenté par une inscription “A quand la vérité ? Reynouard a raison”.
Ces mots sont précis et relèvent d’un acte politique militant revendiquant un soutien au négationnisme actuel.

Ces mots bafouent notre histoire, notre mémoire et insultent la République à travers ce qui constitue son unité nationale, la mémoire et la lutte contre la barbarie.

Le Grand Orient de France apporte son soutien aux habitants d’Oradour-sur-Glane, au dernier survivant de ce massacre et à toutes les victimes de la Shoah également atteintes par un tel acte.