Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-42J -23H -6Min -30Sec

Image Alt

Internet : nouvelle tension entre Pékin et Washington

Le sous-secrétaire du département de la Sécurité intérieure des Etats-Unis, Robert Silvers, a déclaré lors d’un événement organisé par une conférence du Milken Institute le 3 mai que la Chine était le plus grand rival stratégique sur le long terme des Etats-Unis.

Ce dernier a indiqué que le schisme croissant entre les Etats-Unis et la Chine dans la réglementation numérique crée efficacement « deux Internets». Selon lui, avec la domination de la Chine dans la fabrication électronique et sa vaste infrastructure numérique, les Etats-Unis estiment que la Chine peut transformer son propre Internet en une arme vraiment dangereuse.

La Chine, ennemie numéro un. « Je pense que la Chine est certainement notre concurrent stratégique le plus important à long terme. Je pense que les menaces provenant de Chine sont à certains égards trop nombreuses pour être prises en compte. Et, je pense que dans l’espace technologique, pour la première fois, vous voyez juste une énorme quantité de l’activité de piratage dirigée vers les Etats-Unis», a déclaré Robert Silvers.

Il a ajouté que les investissements de la Chine dans l’infrastructure numérique des pays en développement pourraient étendre la surveillance par la Chine du contenu du cyberespace, et que le lancement de la Déclaration pour l’avenir de l’Internet est une étape importante en réponse aux actions de la Chine.

«Je suis juste profondément préoccupé par la tendance de la version chinoise d’Internet», a tenu à faire savoir Robert Silvers. L’ancien chef d’état-major de l’armée de l’air américaine a assuré que les Etats-Unis seront incapables de réagir si la Chine et la Russie coopèrent dans le domaine de la cyberguerre.

Zhao Lijian dénonce la manœuvre. A la suite de ces propos, Zhao Lijian, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a indiqué que la Chine rejette «fermement les remarques des fonctionnaires américains qui ne correspondent pas aux faits et qui sont faites à des fins politiques». En fait, «afin de maintenir leurs avantages et leur position de monopole dans le cyberespace, les Etats-Unis ont enfreint les règles et agi de manière irresponsable et sans scrupules pour entraver le développement de l’Internet et du numérique en Chine», a assuré ce dernier.

Le porte-parole de la diplomatie chinoise a assuré que pour «limiter le développement de la Chine, les Etats-Unis ont violé des règles et sont même allés jusqu’à diviser l’Internet et à contraindre certains pays à signer la soi-disant Déclaration pour l’avenir de l’Internet. Ils ont « abandonné le multilatéralisme et les plates-formes de l’Onu, et ont tenté de remplacer les règles multilatérales par un ensemble de règles qui conviennent à leurs petites clique ». Pour Pékin, les Etats-Unis poursuivent « une politique industrielle malveillante au nom des droits de l’homme et de la sécurité. Il ne s’agit pas de concurrence loyale, mais d’obstruction mal intentionnée ».

Pékin responsable des cyberattaques. Concernant les cyberattaques, la Chine est considérée par Washington comme la principale menace à sa cybersécurité. Dans un rapport annuel publié en mars 2022, le bureau du directeur national du renseignement affirme que «la Chine présente le risque le plus actif et le plus persistant de cyberespionnage pour les réseaux du gouvernement américain et du secteur privé ».

Les autorités chinoises ont toujours nié leur implication dans des attaques informatiques ayant visé des entreprises ou des agences gouvernementales américaines. D’ailleurs, Zhao Lijian a assuré que «les Etats-Unis mènent depuis de nombreuses années des vols massifs, systématiques et aveugles de données et d’informations dans le monde entier», rajoutant: «Ils ont également fourni des cyber-technologies et des cyber-armes offensives à d’autres pays, n’ont pas ménagé leurs efforts pour intégrer les forces de cyberattaque de leurs alliés, ont diffusé de la désinformation sur le  »piratage informatique de la Chine » et ont tenté de poursuivre un déploiement avancé dans le voisinage de la Chine. Tous ces comportements sont hautement irresponsables ».

Ce dernier a assuré que «dans la poursuite de leurs propres intérêts sur les questions relatives au cyberespace, les Etats-Unis ont créé des divisions, incité à la confrontation et contraint d’autres pays. Cela a, gravement, porté atteinte à la solidarité de la communauté internationale et entravé les efforts mondiaux visant à promouvoir la gouvernance mondiale dans le cyberespace ».

 Source: https://reseauinternational.net/internet-nouvelle-tension-entre-pekin-et-washington/

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!