L’UDI, par la voix de Jean-Louis Borloo et de Philippe Folliot, apporte un soutien sans réserve au Président de la République et au Gouvernement, face à une situation de danger extrême pour la population centrafricaine.

Ils saluent, par ailleurs, la décision unanime de l’ONU autorisant la France à intervenir en Centrafrique.

« Cet engagement de nos troupes, c’est avant tout un engagement humanitaire de la France et un devoir de solidarité, alors que les luttes ethniques en Centrafrique menacent de déboucher sur un génocide et de plonger le pays dans la guerre civile.

Mais au-delà de la Centrafrique, c’est une région entière qui est déstabilisée et risque l’embrasement. Face à ce sujet panafricain, il est de notre devoir d’inventer une réponse paneuropéenne, internationale.

Aussi, nous appelons la France à être le moteur qui mobilisera politiquement nos partenaires européens et l’ensemble de la communauté internationale. La solution ne peut pas être uniquement l’usage des forces françaises, et il convient au plus vite de préparer le jour d’après. Il est en effet indispensable de mettre sur pied une véritable stratégie globale, de solidarité économique, éducative, énergétique et climatique pour le développement de l’Afrique. » déclarent Jean-Louis Borloo et Philippe Folliot