Les 8 et 9 avril 2017 se déroulera la quatrième édition des Utopiales Maçonniques dont le thème est « Affirmer une Humanité solidaire». Fidèle aux exigences de Liberté, d’Égalité et de Fraternité qui le fondent, le Grand Orient de France a pour principe la liberté absolue de conscience, le respect de tous et la tolérance mutuelle.
 Les francsmaçons veulent faire vivre la République qui avec la laïcité permet aux hommes et aux femmes d’affirmer librement leurs options spirituelles ou philosophiques et de se retrouver, au-delà de leurs différences, la liberté, l’égalité et la fraternité. A cette fin le GODF développe une réflexion prospective sur de multiples enjeux de société : mondialisation des échanges, crispations des religions face à la sécularisation de la société, délitement de la citoyenneté, difficulté de la représentation politique et éclatement du projet commun de société qui caractérisent les dérives d’un monde en profond bouleversement.
Nos réflexions souhaitent rassembler ceux pour qui la nation n’est pas rejet, identité bornée ou fermeture, mais projet, rassemblement et ouverture. Il s’agit du projet émancipateur d’une humanité assemblée. Il est temps pour la République de passer de la devise à l’action. Il est temps de réinventer la fraternité. Il est temps d’affirmer une humanité solidaire. Ne laissons pas abîmer la République. C’est parce que nous avons l’art de la rencontre en toute égalité que nous ne considérons les origines que pour mesurer le chemin parcouru et à parcourir. Pensons et agissons plus avant. Ces Utopiales maçonniques 2017 sont l’occasion d’organiser le temps du débat et de la proposition, et de mener une réflexion sur les enjeux d’un monde en profonde mutation. Les rencontres de la culture maçonnique et des valeurs de la République seront un moment d’échanges entre des francs-maçons, des écrivains, des philosophes et des historiens. Ouvertes au public et libres d’accès, elles permettront à tous de participer à des ateliers, des conférences, des tables rondes, de visiter le musée de la franc-maçonnerie et les Temples, et d’échanger avec les responsables des obédiences maçonniques participantes.