Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

74J 06H 45Min 41Sec

Vudailleurs.com

La Chine s’apprête à saisir l’aéroport principal d’Ouganda

.

L’histoire a été rapportée cette semaine par le journal Daily Monitor,qui a afffirmé que si l’Ouganda me remboursait pas sa dette, cela pourrait déclencher une prise de contrôle de la part du prêteur Export-Import Bank from China.

L’histoire a suscité une réaction de la part des responsables gouvernementaux et de l’ambassade de Chine en Ouganda, qui ont tous deux nié toute véracité de ces allégations.

Le prêt a été contracté en 2015 pour agrandir le seul aéroport international de l’Ouganda. 200 millions de dollars doivent être remboursé sur 20 ans et l’Ouganda dispose encore d’une période de grâce de sept ans.

L’avancement des travaux de l’aéroport, construit en 1972, a atteint 75,2 %, avec deux pistes aux taux d’achèvement global de 100 %. L’aéroport international d’Entebbe accueille plus de 1,9 million de passagers par an

L’histoire a été rapportée cette semaine par le journal Daily Monitor,qui a afffirmé que si l’Ouganda me remboursait pas sa dette, cela pourrait déclencher une prise de contrôle de la part du prêteur Export-Import Bank from China.

L’histoire a suscité une réaction de la part des responsables gouvernementaux et de l’ambassade de Chine en Ouganda, qui ont tous deux nié toute véracité de ces allégations.

Le prêt a été contracté en 2015 pour agrandir le seul aéroport international de l’Ouganda. 200 millions de dollars doivent être remboursé sur 20 ans et l’Ouganda dispose encore d’une période de grâce de sept ans.

L’avancement des travaux de l’aéroport, construit en 1972, a atteint 75,2 %, avec deux pistes aux taux d’achèvement global de 100 %. L’aéroport international d’Entebbe accueille plus de 1,9 million de passagers par an.

La diplomatie de la dette

La diplomatie du piège de la dette, ou diplomatie du piège de la dette, est la principale arme de la politique étrangère de la Chine. Le prêt d’infrastructure de la Chine en 2006 à la nation insulaire du Pacifique des Tonga a conduit à la crise financière du pays de 2013 à 2014. Environ 44% du PIB des Tonga a dû être mis de côté pour le remboursement des prêts. En 2018, le secrétaire d’État américain de l’époque, Mike Pompeo, a vivement critiqué la position de la Chine, exposant l’utilisation par la Chine de pots-de-vin pour attirer de nombreux pays vers l’endettement.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!