Image Alt

Vudailleurs.com

La guerre avance selon le plan de la Rand Corporation Par Manlio Dinucci 

Les Etats-Unis, l’Union européenne et d’autres pays ont jusqu’à présent «donné» à l’Ukraine environ 100 milliards d’euros de fournitures militaires. C’est de l’argent qui, directement ou indirectement, sort de nos poches. Ce chiffre est en augmentation continue. L’Union européenne entraînera 15 mille militaires ukrainiens dans deux camps en Pologne et dans un autre état membre.

Au sommet de l’Otan des ministres de la Défense, le secrétaire général Stoltenberg informe: «A la suite du sabotage des gazoducs Nord Stream, nous avons doublé notre présence en mer Baltique et en mer du Nord à plus de 30 navires». Ce qu’est la matrice de l’attaque est confirmé par le fait qu’on a empêché la société Gazprom russe, co-propriétaire du Nord Stream, de participer aux enquêtes sur les explosions sous-marines. 

Moscou a les preuves que, en plus de saboter le Nord Stream, on a tenté de faire exploser le gazoduc Turkstream, le seul intact pour transporter le gaz russe en Europe. Malgré l’assurance de Stoltenberg que «l’Otan n’est pas une partie en cause dans le conflit», les preuves existent que les plus de 22 tonnes d’explosifs utilisées pour l’attentat du pont de Crimée, ont été expédiées depuis l’Ukraine à travers la Bulgarie, pays de l’Otan.

Alors que la Russie se déclare prête à des négociations pour une solution politique, le G7 ferme toute tractation en posant comme condition préliminaire le «retrait complet et inconditionnel» de la Russie hors d’Ukraine. Simultanément l’Otan procède en Europe, dans la semaine du 17 au 23 octobre, à la manoeuvre de guerre nucléaire Steadfast Noon au bord du territoire russe. La Pologne, qui demande à avoir des armes nucléaires des Etats-Unis sur son propre territoire, y participe aussi.

La guerre avance selon le plan élaboré en 2019 par la Rand Corporation pour le compte du Pentagone, «pour attaquer la Russie sur son flanc le plus vulnérable, celui de son économie dépendante de l’exportation de gaz et pétrole, pour opérer afin que les pays européens de l’Otan augmentent leurs propres forces dans une fonction anti-Russie, pour déployer en Europe des bombardiers stratégiques et des missiles nucléaires dirigés contre la Russie, pour fournir des aides létales à l’Ukraine en exploitant le plus grand point de vulnérabilité extérieure de la Russie». 

[La Rand Corporation, think tank américain, a été créée en 1948 par l’entreprise aéronautique Douglas (DC-3 Dakota, DC-8, DC-10 etc). Son QG actuel est à Santa Monica, CA. Le think tank emploie 1850 personnes et a un budget annuel de 350 millions de dollars. Sa mission officielle: «améliorer la politique et la prise de décision par la recherche et l’analyse», lié étroitement et de longue date au ministère de La Défense américain, la Rand Corp a été en charge de développer la politique étrangère des Etats-Unis durant la guerre froide. Elle a toujours une influence considérable dans l’ombre de la politique des globalistes.] 

Manlio Dinucci

Source: https://www.mondialisation.ca/la-guerre-avance-selon-le-plan-de-la-rand-corporation/5671991

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!