Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-88J -3H -36Min -32Sec

Vudailleurs.com

La Russie pas si loin du chaos Navalny, Poutine et les oligarques russes : tout ce petit monde ne s’entend plus aussi bien.

A peine de retour dans son pays après un empoisonnement douteux, Alexei Navalny est déjà repris par la patrouille russe. On le savait mais le plus ardent des opposants à Vladimir Poutine n’est pas revenu pour passer incognito au pays des matriochkas. Sa dernière action coup de poing d’avant d’être arrêté : l’enquête et le survol en drône de la résidence présumée de Poutine en mer Noire, financée par des loyalistes et en tous points déraisonnables…

Poutine craint Navalny pour deux raisons : la première est la dénonciation que fait l’adversaire de la corruption du système politique russe et donc son combat le pouvoir en place, qu’il dénonce comme une ploutocratie. La seconde raison, c’est la démonstration de force que Navalny, avec son retour de Berlin à Moscou, a donnée. Il n’a peur de rien et se battra jusqu’au bout.

 

La Russie est en risque et elle le sait. Les oligarques, les hommes d’affaires qui s’étaient rangés du côté du pouvoir en place, sont de plus en plus nerveux parce qu’ils sentent cette faiblesse et comprennent qu’à l’extérieur, la Russie ne semble pas du tout unie. Puis, ils remarquent bien l’appauvrissement du pays : fluctuation des prix du pétrole, pandémie, appauvrissement aggravé par les sanctions. En finançant des partis d’extrême gauche et d’extrême droite, dont la France ou l’Italie, la Russie a divisé l’Europe, mais elle a oublié de rester unie elle-même. Sans compter que l’avenir politique reste incertain. Même si Poutine s’est assuré de rester au pouvoir grâce au référendum et à la modification de la Constitution, pourra-t-il seulement rester au pouvoir jusqu’en 2036 ? Il est visiblement fatigué et peut-être même malade…

Sahara Cohen

Comments

  • Anonyme
    février 6, 2021

    4.5

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!