Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-42J -23H -17Min -54Sec

Vudailleurs.com

La Samaritaine, nouveau joyau de Bernard Arnault

La Nouvelle Samaritaine rouvre ses portes en avril 2020 à Paris, après 15 ans de travaux et 750 millions d’euros. Ce magasin mythique situé entre la rue de Rivoli et la Seine, au niveau du Pont Neuf dans le 1° arrondissement de Paris a été fondé en 1870 par Ernest Cognacq dans le style art nouveau et art déco . La Samaritaine était le grand magasin parisien le plus important par sa taille, avec ses quatre magasins totalisant une surface de vente de 48 000 m2. Le magasin se développe et évolue sous la direction de ses propriétaires successifs et atteint son âge d’or dans les années 1960.

Mais à partir des années 1970, commence la descente aux enfers :la prospérité commerciale de la Samaritaine décline lentement et en 1986, elle est transformée en immeuble de bureaux et commerces. À partir de 1998, le grand magasin voit sa surface réduite, La Samaritaine louant les magasins 1 et 3 à d’autres enseignes.

En 2001, la famille Renand cède La Samaritaine, devenue déficitaire, au groupe LVMH. Le grand magasin ferme ses portes en 2005, officiellement pour cause de mise en conformité des bâtiments aux normes modernes de sécurité, mais la fermeture s’avère définitive.

Le groupe dirigé par Bernard Arnault n’a pas lésiné, depuis le lancement des travaux. À l’origine, ils ne devaient durer que jusqu’en 2015 mais les retards se sont accumulés. Les annonces de réouverture se sont multipliées pour 2018, puis 2019. Et maintenant, c’est officiel : la Samaritaine doit rouvrir ses portes au mois d’avril . Objectif : refaire de la Samaritaine « la cathédrale du commerce ».

Bien qu’étant le plus petit des grands magasins parisiens, cette Nouvelle Samaritaine est un projet pharaonique. Un centre commercial de 20 000m2 devrait faire le bonheur des serial-shopper.

Ce sont plus de 600 marques qui vous attendent sous la mythique verrière du centre commercial. On y retrouve notamment des marques de luxe, bien sûr, mais aussi des exclusivités et des jeunes créateurs qui feront probablement la mode de demain. D’ailleurs on y retrouve même un concept-store de 200m2 :« the place to be » !

Côté Seine, ce bijou d’Art Déco accueille un nouveau Palace parisien, le Cheval Blanc qui comptabilise 26 chambres et 46 suites dont la plus petite coûte 1 150 euros la nuit (le prix de la suite avec piscine et vue sur Montmartre, vaste de 1 000 m², n’a pas été communiqué), avec vue sur les quais et sur Notre-Dame. Le chef pâtissier Maxime Frédéric a même quitté les fourneaux du Georges V pour régaler les papilles du restaurant! Une piscine de 30 mètres de long, un spa Christian Dior, un salon de coiffure ainsi qu’une salle de fitness viendront compléter l’ensemble.

Mais il n’y a pas que les touristes qui y gagnent avec cette Nouvelle Samaritaine : Ce grand magasin qui renaît de ses cendres comprend également 96 logements sociaux confiés à Paris Habitat, une crèche de 80 places gérée par « Les Petites Canailles » ainsi que 15 000m2 de bureaux.

Le projet de cette conception a été confié à l’agence japonaise Sanaa, prix Pritzker 2010. Pour allier innovation et respect du patrimoine, Jean-François Lagneau, architecte en chef des monuments historiques est intervenu dans ce chantier tandis que les travaux du futur hôtel Cheval Blanc sont supervisés par Édouard François.

La Samaritaine : le nouveau spot parisien sur la rive droite !

s.delahoussiere

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!