Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-538J -23H -33Min -18Sec

Image Alt

Vudailleurs.com

La solitude touche 11 Millions de personnes en France

A l’occasion de la Journée mondiale des Solitudes, lundi 23 janvier, la Fondation de France publie l’étude Solitudes 2022, menée en collaboration avec le Crédoc et l’équipe de recherche du Cerlis. Intitulée « Regards sur les fragilités relationnelles »,

Quelque 11 millions de personnes en France, soit 20 % des plus de 15 ans, se sentent seules, et 80 % en souffrent, selon une étude publiée ce lundi 23 janvier, qui appelle à « déstigmatiser » la solitude pour encourager les personnes concernées à demander de l’aide.

Même une « vie sociale dense » ne protège pas du sentiment de solitude, insistent les auteurs du rapport sur les « fragilités relationnelles » publié par la Fondation de France à l’occasion de la Journée mondiale des solitudes.

En 2022, une personne sur cinq se sent régulièrement seule

Autre enseignement de l’étude : si l’isolement recule, le sentiment de solitude est ressenti par 20 % de la population des plus de 15 ans, un chiffre qui ne baisse pas malgré la fin de la pandémie. L’existence d’une vie sociale ne protège pas du sentiment de solitude : 17 % des personnes objectivement entourées, disposant de deux réseaux de sociabilité ou plus, affirment se sentir seules « tous les jours ou presque » ou « souvent ». Le sentiment de solitude fait souffrir 80 % de ceux qui l’éprouvent, soit 9 millions de personnes en France.

La solitude s’installe par étapes, à différents moments de la vie, souvent à la suite d’un enchaînement d’événements douloureux qui fragilisent le tissu relationnel de l’individu. Cette « entrée en solitude » se transforme parfois en « solitude installée », qu’il convient de mieux détecter et d’accompagner grâce à une plus grande coopération entre les acteurs associatifs.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!