Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

80J 22H 21Min 57Sec

Vudailleurs.com

L’augmentation de l’aide alimentaire devient critique

Le volume des denrées alimentaires distribuées par les associations a augmenté de 10,6% en 2020 par rapport à 2019, selon les chiffres de la Drees et de l’Insee.

 

Les   files d’attente lors de distributions d’aide alimentaire que l’on a pu voir ces derniers mois à la une des journaux ont une réalité statistique. Les premiers résultats d’une étude menée conjointement par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) et l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) viennent de le prouver.

Ces tout premiers résultats sont issus d’informations quantitatives trimestrielles transmises par 6 associations nationales (Croix-Rouge française, les Restaurants du Cœur, Secours Catholique, Secours populaire français, Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires ou ANDES, Fédération Française des Banques Alimentaires), d’une enquête en ligne menée en mai-juin 2021 auprès des centres de distribution, ainsi que du système d’information annuel sur l’aide alimentaire géré par la Direction générale de la cohésion sociale. Ces sources d’informations, qui doivent encore être complétées et davantage travaillées, donneront lieu à des publications plus détaillées cet automne.

Les premiers résultats, provisoires, montrent que le volume des denrées alimentaires distribuées par les associations disposant d’une habilitation nationale ou régionale a augmenté de 10,6 % en 2020 par rapport à 2019. Dans le même temps, ces associations ont enregistré une hausse de 7,3 % des inscriptions. Ces évolutions sont plus marquées que celles observées au cours de l’année précédente (+2,9 % pour les volumes et +4,4 % pour les inscriptions entre 2018 et 2019).

Pauline de Grandmaison

Comments

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!