Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-131J -16H -56Min -37Sec

Vudailleurs.com

Le Japon, Bill Gates et le nucléaire

Après la catastrophe de Fukushima, la plupart des réacteurs du pays ont été mis à l’arrêt. Seuls 10 sont aujourd’hui en fonctionnement sur 50.

Mais comme partout, le gouvernement japonais est confronté à un casse-tête : comment peut-il réduire sa grande dépendance énergétique et limiter les émissions de Co2?  Le mix énergétique japonais est très éloigné de celui de la France, composé à plus de 80% par des énergies fossiles pétrole, charbon et gaz…

Le Japon réfléchit au futur de son électricité d’origine nucléaire et a décidé de faire appel à Bill Gates.

Le milliardaire américain préside le Groupe TerraPower qui entend développer des centrales nucléaires à neutron rapide.

 Les réacteurs à neutrons rapides est une technologie dite de « surgénération » qui consiste à réutiliser le plutonium du combustible usagé, jugé par certains plus sur et moins polluante.

Le Japon, conjointement avec les Etats-Unis, va donc explorer les possibilités de fournir un soutien technique et de participer au développement de ce réacteur de 4ème génération. Un premier exemplaire est attendu d’ici 2028.

En 2014, l’agence japonaise de l’Energie atomique s’était pourtant associée avec la France dans un même projet. Mais Paris décidait, il y a 3 ans, de couper court au projet Astrid et à la collaboration franco-japonaise dans le nucléaire.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!