Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-131J -17H -50Min -16Sec

Image Alt

Vudailleurs.com

Le naturisme: vivre en harmonie avec la nature

Rien à voir avec le nudiste qui expose à la nature, et surtout au regard des autres, un corps soigné, bronzé, musclé, ferme, bodybuildé. Comme il n’a rien d’un ascète, l’assiette de soja-quinoa n’est pas pour lui, pas plus que le jus de radis noir. Et il ne se couche ni ne se lève en même temps que le soleil. Il se pavane le jour et fait la fête la nuit. Il fuit les ghettos pour naturistes et passe ses vacances parmi les « textiles» (ceux qui portent un vêtement). C’est dans une crique protégée qu’il se déshabille, histoire de ne pas avoir de problèmes avec le gendarme de Saint-Tropez.

Il peut alors se donner au soleil qui lui offre en échange un bronzage intégral. La pudeur, il ne connaît pas, il a même ce côté exhibitionniste qui le rend disponible à tous les regards. Et si une belle ondine passe par là… on devine la suite. Elle lui offrira un petit coin de paradis dans une calanque. À vacances différentes, souvenirs différents : une petite aquarelle que le naturiste aura peinte, un bronzage de rêve que le nudiste aura peaufiné. L’ondine, c’était la cerise sur le gâteau.

Le naturisme fascine

À la fin du XIXe, un courant sociétal émane de personnes qui cherchent à vivre au contact de la nature et adapter un mode de vie sain. Une volonté de vivre autrement, par exemple en devenant végétarien, en privilégiant les médecines naturelles ou en prônant la réforme de l’éducation. Mais cela passe aussi par la révolution du vêtement, à l’époque encore très couvrant. On revendique donc le port d’habits plus légers, qui permettent de mettre sa peau au contact de l’air. Ce mouvement est particulièrement développé en Allemagne dans les années 1890-1900, mais beaucoup plus confidentiel en France. 

Il faut attendre les années 20-30 avant que cela soit affilié à des pratiques de loisir. En Europe, on assiste progressivement à des évolutions des codes de pudeur. Le naturisme se structure ensuite avec l’expansion du tourisme de masse en Europe de l’Ouest dans les années 50, notamment le développement des campings et des centres de vacances.

Ces lieux participent à l’économie du tourisme en France, ce qui fait que le naturisme a acquiert une certaine légitimité par le biais des loisirs. Les groupes officiels comme la Fédération française de naturisme [fondée en 1950] entrent en contact avec les pouvoirs publics. Puis, on arrive aux années 60 et 70, où l’hédonisme et la libération des corps deviennent des valeurs fortes du naturisme. 

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!