Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-88J -4H 00Min 00Sec

Vudailleurs.com

Le pipi, un bon engrais pour produire des fruits et légumes

L’humain produit chaque année 500 litres d’urine, représentant l’équivalent de 21 kg de matière sèche. Cette urine que notre société traite comme un déchet, n’en est pas un pour les plantes. Au contraire, et c’est même là le miracle de la nature, l’urine humaine est un excellent engrais pour les végétaux ! Et si elle était d’ailleurs le meilleur engrais qu’il puisse exister ?

Collecter sa propre urine

L’idée doit faire son chemin sur le plan éthique et philosophique. Car il faut reconnaître que l’urine est taboue dans nos sociétés civilisées, peut-être parce qu’elle touche à notre intimité et à toutes les inhibitions qui l’accompagnent ?

Mais en imaginant que les mentalités changent et que chacun fasse l’effort de réduire le volume de ses eaux usées en collectant et en recyclant au jardin sa propre urine, le coût de traitement diminuerait pour les collectivités et au final, le contribuable en serait gagnant. L’urine est donc aussi un enjeu écologique.

Utilisation de l’urine comme engrais

L’urine va apporter beaucoup d’azote. Or, l’azote favorise le développement des feuilles qui sont fragilisées par leur finesse, donc plus sensibles aux maladies, tandis que les fruits se développent peu. Donc la période d’apport d’engrais azoté doit être limitée au printemps pour accompagner le départ végétatif. Toutefois, les légumes-feuilles (choux, bettes…) très gourmands en azote pourront en recevoir au-delà du printemps, durant leur période de croissance. Dans tous les cas, les apports d’urine doivent être arrêtés 1 mois avant les récoltes.

L’urine pure peut être pulvérisée, avant toute plantation au printemps, sur le sol amendé d’un compost bien mûr, environ 15 jours avant d’y installer les cultures, de sorte que l’urine puisse se minéraliser. Pour obtenir suffisamment d’urine pure, il faut la stocker sans qu’elle perde ses propriétés, soit maximum 1 mois, au frais de préférence dans l’obscurité ou au moins à l’ombre.

L’urine diluée se verse au pied des légumes-feuilles notamment durant la saison de développement, selon une dilution qui est de 1 litre d’urine pour 9 à 19 litres d’eau (10 à 20%), à raison d’une fréquence de l’ordre de 15 jours à 3 semaines environ. Si vous versez régulièrement de l’urine pure sur des plantes, elle agira comme un désherbant en les brûlant, c’est pourquoi mieux vaut l’utiliser diluée, notamment sur le gazon si vous souhaitez accélérer sa pousse.

Un engrais en devenir…

Les recherches concernant les usages de l’urine en agriculture n’en sont qu’à leur commencement. Des expériences sont menées par exemple auprès des populations réputées pauvres et rurales de l’Ouganda pour produire davantage à l’aide de cet « engrais maison ».

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!