La République En Marche a fait un score de 2,22% aux dernières élections municipales. Non, il n’y a pas une erreur de virgule, la déroute électorale a bien eu lieu mais a fait finalement peu de bruit. A l’issue du 1er tour de mars 2020, la totalisation des résultats pour chacune des 21 étiquettes politiques, comme c’est le cas traditionnellement, a mis bien du temps à arriver…. Et pour cause, elle n’est pas à la gloire du parti présidentiel qui a tout simplement fait de la rétention d’informations. En décembre 2019, le ministre de l’Intérieur de l’époque, Christophe Castaner, avait demandé de retenir l’allocation des nuances politiques aux seules communes de plus de 9 000 habitants, ce qui enlevait la moitié du territoire français. L’initiative avait fait un tollé auprès des élus de l’opposition et de tous ceux qui s’émeuvent de la démocratie.

Au jour d’aujourd’hui, les résultats ne sont toujours pas affichés sur le site du ministère de l’Intérieur mais ont été envoyé à un député LR qui en a fait la demande insistante, Olivier Marleix, qui s’est empressée de les faire connaitre à la presse. Mais n’est pas presse antimacroniste qui veuille. Seuls Le Figaro, Le Point et Politis ont fait état de cette étrange retenue d’informations.

Celine Dubois