Le terroriste est un criminel , mais aussi un militant utilisant la violence politique.

Comprendre le terrorisme, c’est d’abord faire un peu la lumière sur la notion d’ennemi. Nous avons le plus grand mal de nos jours à cerner la notion d’ennemi. Pour sortir de cet inconfort , nous la confondons avec la figure du criminel, c’est-à-dire du déviant, celui qui ne respecte pas la norme établie. Jusqu’à la fin de la Guerre Froide, l’identité de l’adversaire ne posait pas problème. Pierre Conesa résuma parfaitement le raisonnement qui était le nôtre durant des décennies : « Pourquoi un ennemi ? Quel rôle social et politique joue-t-il dans la société contemporaines? » Carl Schmit martelait que c’est l’essence même du politique

Extrait du livre « Quelle stratégie contre le djihadisme? »

 

Christian CHOCQUET a consacré sa carrière aux questions de sécurité en tant que général de la gendarmerie puis en tant que préfet. IL est docteur en science politique et auteur de plusieurs ouvrages.

Eric DELBECQUE a occupé des fonctions au sein du secteur public et privé dans le domaine de la sécurité nationale. Il travaille sur l’analyse du phénomène terroriste et l’adaptation des réponses opérationnelles des entreprises et des organisations en général. Il est l’auteur de nombreux livres