Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

123J 02H 18Min 26Sec

Vudailleurs.com

Le «Truth Social » : le nouveau réseau social de Trump

Un peu moins d’un an après avoir été banni de Facebook et Twitter, Donald Trump s’apprête à lancer son propre réseau social dénommé « Truth Social ». Le groupe Trump Media and Technology, qui doit permettre au réseau social de l’ex-président des États-Unis d’entrer en Bourse, connaît actuellement une ascension fulgurante à Wall Street.

Donald Trump avait été évincé de Facebook, mais aussi de Twitter et YouTube après le violent assaut mené le 6 janvier contre le Capitole par ses partisans, mais le patron de RightForge estime que l’ancien président ne devrait pas être réduit au silence. « Si vous croyez que le président devrait être interdit de plateforme, nous pensons que vous n’avez pas réellement envie de vivre dans un pays libre », a-t-il déclaré. Selon lui, RightForge veut s’assurer que « l’Amérique reste fidèle à ses idées fondamentales et que le marché des idées reste ouvert ».

Le futur réseau social de Donald Trump, baptisé « Truth Social », sera hébergé sur RightForge, une société d’infrastructure Internet favorable aux conservateurs, a affirmé mardi son dirigeant Martin Avila. La plateforme de l’ancien président conservateur devrait compter plus de 75 millions d’utilisateurs, a encore expliqué le dirigeant de Right Forge au site d’informations Axios, soulignant qu’il avait « préparé le terrain » pour ce cas de figure. « C’est pourquoi il y aura des serveurs partout », a-t-il assuré.

Les difficultés de l’entreprise Trump

Mais lever des fonds pour créer un nouveau réseau social ne suffit peut-être pas à garantir son succès. Le communiqué du lancement général de la plate-forme, qui est prévu en 2022, ne fait état d’aucune précision concernant son modèle économique. Par ailleurs, une application pour mobile intitulée « Truth Social » est bien disponible en précommande sur l’App Store de la firme Apple, mais impossible de savoir si elle est gratuite ou payante.

Alors que la version test de l’application a été annoncée comme accessible à certains « invités » privilégiés dès ce mois de novembre, le site qui hébergeait le programme a été piraté moins de deux heures après sa mise en ligne. Et les difficultés s’amoncellent pour l’entreprise Trump, principalement du côté financier, car deux investisseurs majeurs du projet « Truth Social » viennent de déclarer forfait, ne désirant pas que leurs noms soient associés à celui de l’ex-président américain. 

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!