Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-88J -3H -47Min -34Sec

Vudailleurs.com

 Les banques de sperme sont en pénurie

Va-t-on bientôt manquer de sperme ? En tout cas, la pénurie couve depuis des années. Si un homme sur deux en âge de donner son sperme est prêt à le faire selon une étude dévoilée de l’agence de biomédecine, il faut sauter le pas indique. Car les banques de sperme sont en pénurie assure l’agence qui lance ce jeudi une nouvelle campagne d’incitation aux dons.

En France, un couple sur sept consultes en raison de difficultés à concevoir un enfant selon l’Inserm. Dans ce cas, une prise en charge médicale peut être envisagée et la procréation médicalement assistée (PMA) entre en jeu. Parmi elles, il y a la procédure appelée “insémination artificielle”. “La procédure consiste à injecter des spermatozoïdes, préalablement préparés dans un laboratoire, directement dans la cavité utérine de la femme le jour de l’ovulation”, explique le docteur Anne sophie lemoine, gynécologue obstétricienne spécialisée en médecine de la reproduction. En effet, c’est la technique d’assistance médicale à la procréation (AMP) la plus simple et la moins coûteuse.

Cependant, avant d’y avoir recours, il est nécessaire de réaliser un bilan complet de fertilité. « Après une consultation qui comprend un interrogatoire des deux membres du couple, suivi d’un examen gynécologique habituel de la patiente, on réalise les bilans complémentaires », explique le docteur guillaume debout, gynécologue spécialisée dans la PMA. Du côté féminin, on réalise une prise de sang pour s’assurer que tout va bien au niveau hormonal. » Par ailleurs, la spécialiste précise qu’il est également nécessaire de faire une radio des trompes (hystérosalpingographie) pour vérifier la cavité utérine et la perméabilité tubaire. « Du côté masculin on demande un spermogramme. »

Officiellement, toutes les femmes, quelle que soit leur situation maritale, peuvent désormais bénéficier d’une PMA jusqu’à l’âge de 45 ans. Différentes techniques sont proposées selon les situations: insémination artificielle ou fécondation in vitro, avec ou sans don d’ovocyte. Ce sont les Cecos – Centre d’étude et de conservation des œufs et du sperme humain – qui gèrent les dons d’ovocytes et de spermatozoïdes. La France en compte 31 implantés dans des CHU.

Comments

  • jacques Tiar
    mai 26, 2022

    Adoption ??? Combien d’enfants abandonnés en FRANCE ??

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!