Une alliance franco chinoise, EDF, via EDF Renouvelables et Jinko Power, construira la centrale solaire la plus puissante du monde. Cette centrale sera implantée à Al Dhafra, près Abou Dhabi dans les Émirats Arabes Unis. Le projet est innovant et gigantesque. D’une capacité de 2 gigawatts et pouvant alimenter 160 000 foyers, sa mise en service est prévue pour début 2022, ce qui est extrêmement rapide quand on le compare avec un projet de centrale nucléaire. 

Le consortium franco-chinois, qui travaille depuis un an sur l’appel d’offre des entreprises émiraties, déclare avoir soumis le projet le plus compétitif niveau prix (1,35 cent de dollar par kilowatt heure) et présentant la toute dernière innovation. Ce sera la première fois que des modules bi faciaux seront installés. Ces modules vont permettre de capter le rayonnement solaire des deux côtés des panneaux photovoltaïques, rendant ainsi l’installation beaucoup plus optimale, alors que les centrales solaires prennent généralement beaucoup d’espace.

Certes, ce genre de centrale ne peut pas être construit partout et elle sera installée ici en plein désert, mais les Émirats Arabes Unis ont déjà une ambition de mix énergétique « propre » (incluant le nucléaire), dans une région pourtant riche en gaz et en pétrole.

Sahara Cohen