Comment pourra-t-on voir la Ligue 1 en France à la rentrée ? A quinze jours de la reprise du championnat de football français, Amazon, qui en a acquis les droits à la surprise générale, donne ce mardi 13 juillet des détails : il faudra être membre de Prime, le service de fidélité du géant de l’e-commerce et, en plus, souscrire un abonnement à un service dédié, pour 12,99 euros par mois, résiliable à tout moment.

Que vient réellement faire Amazon sur le marché des droits de la Ligue 1 ?

La question se pose depuis la victoire surprise d’Amazon lors de l’appel d’offres de la Ligue de football professionnel (LFP), le 11 juin. Mais malgré l’annonce d’une grille tarifaire, il reste difficile de décrypter la stratégie de l’entreprise basée à Seattle.

Le service Prime Video va collecter des données, et c’est là que le cœur de l’activité d’Amazon entre en jeu. L’objectif est de proposer du contenu pour générer du trafic et récupérer des données, qui va ensuite permettre à la firme

de faire des algorithmes personnalisés, des pubs spécialisées etc. » En d’autres termes, la Ligue 1 serait le moyen, certainement pas la fin.

 

L’accès aux matchs coûtera donc 12,99 euros par mois plus le coût de Prime, qui, lui, s’élève à 49 euros par an ou 5,99 euros par mois. Ce bouquet donne surtout droit à la livraison rapide de ses colis achetés sur Amazon.fr, mais aussi à des films, séries et émissions dans Prime Video, à de la musique dans Amazon Music, à des jeux vidéo…

Hélène Sameson