Image Alt

Vudailleurs.com

L’Intelligence Artificielle sauvera-t-elle la démocratie ?

L’IA est un ensemble de techniques permettant à des machines d’accomplir des tâches en essayant de simuler le fonctionnement d’un raisonnement humain. Ces techniques sont notamment basées sur des modèles, ou règles, auxquels on a adjoint des méthodes d’apprentissage automatique utilisant un grand nombre de données

Transparence, égalité et non-discrimination … Encadrer l’usage de l’IA est indispensable pour garantir ces principes démocratiques fondamentaux.

Avant d’apporter une tentative de persuasion sur le fait que l’IA est un moyen de sauver la démocratie, il convient de se demander pourquoi notre démocratie a-t-elle besoin d’être sauvée ? Notre démocratie souffre-t-elle de la confiscation du pouvoir ou d’un pouvoir empêché ? Il faudrait partir de l’étymologie du terme démocratie. Il y en a qui considèrent qu’il y a trop peu de « Demos », trop peu de peuple, et d’autres qu’il y a trop peu de « Kratos » ou une forme d’impuissance publique.
Ce débat est ancien et même autant consubstantiel que simultané à la naissance de la démocratie.

Le déficit de démocratie contemporain tient davantage du côté du « Kratos » que du côté du « Demos », il sera intéressant de comprendre en quoi l’IA, annoncée comme révolutionnaire, apporte ou du moins essaie d’apporter, une réponse à ces impuissances constantes.
Si l’on doit regarder du côté du « Demos », notre démocratie souffre en réalité davantage d’une crise de croissance de l’exigence de représentation, plutôt qu’une crise de la représentation en tant que telle ; à cette crise, l’IA a un rôle à jouer.

L’algorithme façonne la réalité puisqu’il ne traduit que ce qu’il apprend. Les corrélations induites, sur la base des données à partir desquelles la machine a appris, ont un impact très important dans le traitement équitable entre les personnes, puisqu’elles généralisent des erreurs. Il s’agit donc de détecter ces biais et de fournir de nouveaux modèles mathématiques pour quantifier les problématiques juridiques et corriger les prédictions de l’IA lorsque les données ne reflètent qu’une réalité partielle.

Quelle est la principale limite de l’intelligence artificielle aujourd’hui ?

Les limites technologiques et cognitives empêchent les machines d’atteindre un raisonnement complexe, en dehors des tâches pour lesquelles elles sont prévues. Elles ne parviennent pour le moment ni à acquérir une expérience subjective ni à réellement communiquer avec le monde qui les entoure.

Post a Comment

You don't have permission to register
error: Content is protected !!