Aucun mouvement politique ne parvient à incarner l’opposition à l’exécutif pour 45% des Français, le premier parti d’opposition cité est le Rassemblement National (23%).

45% des Français estiment qu’aucun mouvement politique n’incarne l’opposition. Cette mesure est en hausse de 4 points par rapport à celle enregistrée en février 2020.

Le Rassemblement national est le premier parti cité, par 23% des Français (-2), nettement devant la France Insoumise (12%, -1). Les Républicains sont cités par 6% (-1), EELV également par 6% (+1) des Français. Les autres partis recueillent, chacun, 2% ou moins des citations.

Le Rassemblement national est le premier parti cité à la faveur d’un fort soutien de son électorat : 63% des électeurs de Marine Le Pen au 1er tour de la présidentielle citent ce parti comme premier parti d’opposition. A titre de comparaison, « seuls » 38% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon citent la France Insoumise. Pour 36% des électeurs de François Fillon aucun parti ne représente l’opposition, ils sont ensuite partagés entre Les Républicains (27%) et le Rassemblement National (26%). Les électeurs de Benoît Hamon considèrent en premier lieu qu’aucun parti n’incarne l’opposition (38%), puis citent au même niveau les formations politiques de gauche : EELV (16%), Génération.s (13%), le PS (12%) et LFI (10%). Enfin, pour 44% des électeurs d’Emmanuel Macron aucun parti ne représente l’opposition à l’exécutif, ils citent ensuite le RN (14%), LFI (14%), et EELV (13%).

Dans un contexte de défiance généralisée, Marine Le Pen se distingue toujours sur l’immigration et la sécurité mais parvient peu à convaincre sur les questions économiques et sociales

Le premier enseignement est que sur les 7 thématiques testées, les Français indiquent d’abord ne faire confiance à aucune personnalité (entre 36% et 45% selon la thématique) pour améliorer la situation en France, une opinion en hausse sur tous ces items (+4 à +6) par rapport à février 2020.

Sondage ELABE « L’Opinion en direct » pour BFMTV