• Production du Groupe de 26 917 bep/j en part M&P au premier semestre
    • Production de 18 134 b/j en part M&P sur le permis d’Ezanga, en retrait de 8% par rapport au second semestre 2019, en raison de réductions volontaires et ciblées de la production entre mai et juin
    • Production en part M&P de 4 108 b/j en Angola et de 28,0 Mpc/j en Tanzanie
    • Chiffre d’affaires consolidé de 142 M$ au premier semestre
  • Prévision de dépréciations d’actifs de l’ordre de 460 M$ à 500 M$ sur le périmètre consolidé pour le premier semestre 2020, reflétant l’évolution de l’environnement économique
    • Charge ponctuelle, sans impact sur la trésorerie, correspondant à l’ajustement au contexte actuel des hypothèses de prix du brut et de profils de production
    • Publication des comptes du premier semestre 2020 le 7 août 2020
  • Maintien de la discipline financière et poursuite des efforts de réduction des coûts, avec une solide position de trésorerie de 212 M$ au 30 juin 2020
    • Déploiement des initiatives de réduction des coûts
    • 37,5 M$ de remboursements de dette effectués au cours du premier semestreMaurel & Prom (Paris:MAU):Indicateurs clés au premier semestre 2020

      T1

      2020

      T2

      2020

      S1

      2020

      S1

      2019

      S2

      2019

      Var. S1 2020 vs.

      S1 2019

      S2 2019

      Production en part M&P

      Gabon (huile)

      b/j

      19 594

      16 675

      18 134

      20 026

      19 633

      -9%

      -8%

      Angola (huile)

      b/j

      4 213

      4 003

      4 108

      3 728¹

      N/A

      N/A

      Tanzanie (gaz)

      Mpc/j

      30,7

      25,4

      28,0

      31,8

      35,8

      -12%

      -22%

      Total

      bep/j

      28 916

      24 919

      26 917

      25 326

      29 321

      6%

      -8%

      Prix de vente moyen

      Huile

      $/b

      56,5

      23,0

      34,6

      68,4

      66,3

      -49%

      -48%

      Gaz

      $/BTU

      3,32

      3,33

      3,32

      3,27

      3,26

      2%

      2%

      Chiffre d’affaires

      Gabon

      M$

      83

      37

      119

      233

      221

      -49%

      -46%

      Angola

      M$

      13

      7

      20

      31

      N/A

      N/A

      Tanzanie

      M$

      8

      9

      17

      16

      18

      4%

      -9%

      Production valorisée

      M$

      103

      52

      156

      249

      270

      -37%

      -42%

      Activités de forage

      M$

      5

      1

      6

      7

      5

      Marketing d’huile tierces parties

      M$

      0

      0

      0

      0

      7

      Retraitement des décalages d’enlèvements et réévaluation des stocks

      M$

      -28

      8

      -20

      -27

      -7

      Chiffre d’affaires consolidé

      M$

      80

      62

      142

      229

      275

      -38%

      -48%

      ¹ 4 484 b/j en part M&P sur la période de détention de l’actif au S2 2019 (entre août et décembre)

      La production du Groupe en part M&P au premier semestre 2020 s’élève à 26 917 bep/j, en hausse de 6% par rapport au premier semestre 2019 (25 326 bep/j), grâce à l’intégration de la production angolaise.

      Le prix de vente moyen de l’huile au premier semestre 2020 s’établit à 34,6 $/b, en recul marqué par rapport aux 68,4 $/b et 66,3 $/b respectifs des premier et deuxième semestres 2019.

      En ce qui concerne les ventes de gaz en Tanzanie, il est à noter que le chiffre d’affaires est en hausse de 4% par rapport au premier semestre 2019, et ce malgré une baisse de la production de 12%. Au-delà de la légère augmentation du prix de vente de 2%, cette hausse s’explique par l’effet technique de l’allocation de droits complémentaires correspondant à la recharge de l’impôt sur les sociétés au partenaire TPDC, conformément aux dispositions du contrat de partage de production.

      La production valorisée du Groupe (revenu des activités de production, hors décalages d’enlèvement) s’élève à 156 M$. Le retraitement des décalages d’enlèvement net de la réévaluation de la valeur des stocks a eu un impact négatif de 20 M$.

      En conséquence, et après intégration des 6 M$ de chiffre d’affaires liés aux activités de forage, le chiffre d’affaires consolidé du Groupe au premier semestre 2020 s’établit à 142 M$.

      Activités de production

      • Gabon

      La production d’huile en part M&P (80%) sur le permis d’Ezanga s’élève à 18 134 b/j (22 668 b/j à 100%) au premier semestre 2020. Le deuxième trimestre a vu un net recul de la production par rapport au premier trimestre, avec 16 675 b/j en part M&P (20 844 b/j à 100%) contre 19 594 b/j en part M&P au T1 (24 492 b/j à 100%).

      En effet, comme annoncé en avril, le Groupe a effectué durant le second trimestre des réductions de production volontaires et ciblées, profitant de la période de faiblesse du prix du brut pour suspendre temporairement la production de certains puits et ainsi améliorer pour le futur les conditions du réservoir. Dans cette optique, et en conjonction avec un travail sur l’injection d’eau, la production a été volontairement limitée à 20 000 b/j (à 100%, soit 16 000 b/j en part M&P) de début mai à fin juin.

      Les tests de production menés à ce jour donnent des résultats encourageants, avec des productivités en hausse. Néanmoins, la poursuite des réductions de production est prévue dans le cadre des quotas décidés par l’OPEP.

      • Tanzanie

      La production de gaz en part M&P (48,06%) sur le permis de Mnazi Bay s’élève à 28,0 Mpc/j (58,4 Mpc/j à 100%) au premier semestre 2020, en baisse de 12% par rapport au premier semestre 2019. Au repli habituel de la demande de gaz pour la génération électrique en saison des pluies s’ajoute cette année une baisse de la demande industrielle en raison du ralentissement économique engendré par la pandémie de COVID-19.

      • Angola

      La production en part M&P (20%) du Bloc 3/05 au premier semestre 2020 est de 4 108 b/j (20 541 b/j à 100%).

      Dépréciations d’actifs

      Conformément à ce qui avait été décrit à l’occasion des résultats annuels 2019 (note 3.3.2 des comptes consolidés publiés le 1er avril), et au regard de l’environnement économique actuel, le Groupe a considéré qu’il y avait lieu de revoir les hypothèses utilisées pour ses tests de dépréciations de ses actifs, en utilisant notamment :

      • Un prix du pétrole Brent de 37 $/b en moyenne sur l’année 2020, puis 43 $/b en monnaie constante à partir de 2021 ; et
      • Des profils de production et de coûts ajustés selon les mesures d’économies mises en œuvre pour 2020 et 2021.

      Concernant les appareils de forage, étant donné l’arrêt des contrats de mise à disposition et l’absence de carnets de commande, il n’a été maintenu de valeur recouvrable que pour les deux appareils de forage ayant fait l’objet de travaux de remise en état récents et pouvant retrouver des contrats.

      Cette revue des actifs devrait se traduire par la constatation d’une charge de dépréciation de l’ordre de 460 M$ à 500 M$ (après comptabilisation des impôts différés) sur le périmètre consolidé.

      Par ailleurs, au titre de sa participation de 20,46% dans Seplat, le Groupe reconnaîtra pour le premier semestre 2020 une charge de 29 M$ correspondant à la dépréciation reconnue par Seplat (au premier trimestre 2020).

      Ces charges ponctuelles n’ont pas d’impact sur la trésorerie et auront pour effet d’alléger substantiellement les dotations aux amortissements et donc d’améliorer le résultat net des exercices futurs.

    • Situation financièreAu 30 juin 2020, le Groupe affichait une position de trésorerie de 212 M$, en léger retrait par rapport à la clôture de l’exercice 2019 (231 M$ au 31 décembre 2019).Le mois de juin a vu le paiement de la deuxième échéance trimestrielle du Prêt à Terme de 600 M$, soit un montant total de remboursement au cours du premier semestre 2020 de 37,5 M$.

      Français

      Anglais

      pieds cubes

      pc

      cf

      cubic feet

      millions de pieds cubes par jour

      Mpc/j

      mmcfd

      million cubic feet per day

      milliards de pieds cubes

      Gpc

      bcf

      billion cubic feet

      baril

      B

      bbl

      barrel

      barils d’huile par jour

      b/j

      bopd

      barrels of oil per day

      millions de barils

      Mb

      mmbbls

      million barrels

      barils équivalent pétrole

      bep

      boe

      barrels of oil equivalent

      barils équivalent pétrole par jour

      bep/j

      boepd

      barrels of oil equivalent per day

      millions de barils équivalent pétrole

      Mbep

      mmboe

      million barrels of oil equivalent