ALEX_opt

Mais qui est donc Alex Larue ? Opposant isolé, mais loin d’être solitaire pour autant.  Lors de son arrivée à Montpellier aux débuts des années quatre-vingt-dix, il contacte l’ancien député de l’Hérault Willy Diméglio afin d’entrer dans l’arène politique locale. Dans le même temps, sur les bancs du lycée, il rencontre Arnaud Julien (actuel président de l’UMP 34), avec qui il papillonne autour des filles de la cour. Leur relation passera vite de la complicité à l’amitié.

Relativement discret d’Alex Larue Il assume le statut de membre de l’opposition alors que l’UMP vient de prendre une gifle du mouvement  mené par  Philippe Saurel. Avec le champ libre, le quadra en profite et n’hésite pas à monter au créneau sur la surcommunication du premier magistrat ou sur l’achat public des prestations de Veolia pour l’assainissement de l’eau.

Patiemment, Alex Larue, aux côtés du jeune Sébastien Avallone et avec l’aide de son ami président départemental du parti, construit l’avenir. Un futur qui passera par une élection législative, nationalement favorable, rampe de lancement pour renverser l’ancienne génération de l’UMP montpelliéraine, et pour peut-être retrouver un jour la mairie qui échappe à la droite depuis 1977.