LES TEMPS CHANGENT – L’éviction de Jean-Marie Le Pen du FN pourrait-elle aider à un rapprochement du FN avec Debout la France ? S’il a régulièrement refusé des rapprochements avec le parti d’extrême droite depuis 2012 (voir ici et ici), puis tenu un discours incompréhensible sur le sujet, Nicolas Dupont-Aignan semble avoir adouci sa ligne face au parti de Marine Le Pen.

Dans les colonnes du Monde daté du 27 septembre, celui qui espère troubler le jeu de l’élection régionale en Ile-de-France ouvre la porte à un rapprochement futur avec le FN. Mais, pour qu’il n’y ait pas de méprise, ce rapprochement ne pourrait se faire qu’autour de lui. Au quotidien du soir, il dit :

Il ne faut jamais dire jamais à un rapprochement avec le FN, mais je souhaite que le rassemblement patriotique nécessaire à la France s’organise autour de moi.

Cela pourrait-il se faire dès l’entre-deux tours des élections régionales ? Non, assure l’ancien candidate à l’élection présidentielle de 2012. « Je ne m’allierai pas car j’ai construit mon offre politique à partir de mon indépendance. Les gens ne comprendraient pas que j’entre dans des logiques d’appareil », soutient-il au Monde après avoir qualifié de « mauvais », le candidate du FN en Ile-de-France, Wallerand de Saint Just.

Lire la suite de l’article