Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

-43J 00H -15Min -57Sec

Vudailleurs.com

« OMICRON : MESURES SANITAIRES, VACCINATION 4 EME DOSE… LES PERSPECTIVES DE GESTION DE LA CRISE SANITAIRE A MOYEN TERME » -Olivier Véran

Les ministres européens de la Santé se sont réunis ce vendredi 21 janvier 2022 de manière extraordinaire en visioconférence afin de partager les bonnes pratiques de gestion de la crise, et pour faire converger au mieux les stratégies nationales. Ils ont ainsi convenu d’approfondir la coordination des stratégies nationales par un partage des informations au sujet du déploiement des campagnes nationales de vaccination, de mobiliser pleinement les instruments mis en place par l’Union, et ont réaffirmé le principe de solidarité vaccinale à l’international.

L’intensité de la vague d’infections consécutive au variant Omicron nous rappelle que la crise sanitaire n’est pas prévisible et réclame une attention permanente. La crise sanitaire continue à impacter fortement la vie économique et sociale des États membres de l’Union européenne, et nous amène à réévaluer continument les paramètres de gestion de cette crise. 

Cette situation sanitaire appelle plus que jamais une réponse coordonnée des États membres. Les Etats membres reconnaissent l’importance d’une approche coordonnée afin de garantir une protection maximale des citoyens européens dans la durée, au-delà de la réaction à cette vague épidémique.      

Ils ont ainsi identifié plusieurs points de convergence :

  • Accentuer l’effort vaccinal afin d’accroitre la couverture de primovaccination (vaccin à dose unique ou vaccin à 2 doses) et augmenter les doses de rappel ;
  • poursuivre le partage d’informations entre pays concernant les données utiles au déploiement efficace de la campagne de rappel dans le cas d’une administration potentielle d’une 4ème dose : délais entre les doses de rappel, catégories de population ciblées, données de pharmacovigilance, schémas vaccinaux hétérologues, impact sur les formes graves et hospitalisations, etc.
  • mobiliser tous les instruments mis en place par l’Union européenne, tels que la politique européenne d’achat conjoints de vaccins et de médicaments contre la COVID, et ce au regard de ces informations et des dernières données disponibles ;
  • intensifier la solidarité internationale de l’Union européenne pour garantir l’accès aux vaccins et aux traitements contre la Covid.
  • De continuer à soutenir fortement le pays qui n’ont pas un accès suffisant aux vaccins, que ce soit par le don ou la diffusion de la production. Les ressources disponibles doivent permettre que l’administration d’une 4ème dose ne se fasse pas au détriment de la politique européenne de solidarité vaccinale.

« L’Union de la santé n’est pas que le supplément d’âme de l’Union, c’est une construction concrète que nous appelons tous de nos vœux et sommes en train de faire prospérer. »

Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!