L’Institut d’Éducation Motrice du Château de Bailly, situé à Bailly (ligue Île-de-France, comité des Yvelines), se dote d’un sol sportif dans le cadre de l’Opération Balle Jaune de la FFT. Ce nouveau dispositif, livré en mai 2020, a été inauguré aujourd’hui en présence notamment de Béatrice Piron, Députée des Yvelines, Bertrand Hillion, Administrateur de la Société Philanthropique, Marc Devaux, Directeur de l’IEM Le Château de Bailly, Alain Fischer, Secrétaire Général de la Fédération Française de Tennis, Francis Eveillard, Président du Comité des Yvelines de Tennis, et de Jean-François Métais, Secrétaire Général du Comité des Yvelines de Tennis.

L’IEM du Château de Bailly accueille des enfants et des adolescents à motricité réduite afin de leur proposer soins, rééducations, éducation et scolarité. Cet établissement dispose depuis quelques semaines d’un tapis de sol d’une superficie de 187 m² en balles de tennis recyclées qui a nécessité plus de 4,2 tonnes de granulats, représentant 210 000 balles de tennis. Cette installation s’intègre harmonieusement à un jardin « sensoriel » où des panneaux recyclables, ludiques et éducatifs, sont à disposition des enfants de l’institut, au sein d’un parcours qui leur est adapté.

 

La FFT a créé, en 2009, l’Opération Balle Jaune afin de recycler les balles de tennis usagées pour les transformer en sols sportifs au bénéfice de structures à vocation sociale et solidaire. Les clubs, les comités, les ligues sont également fortement impliqués dans cette opération qui permet chaque année de collecter, à travers toute la France, environ 1 300 000 balles de tennis usées. Grâce à cette action fédérale et à l’implication des bénévoles du tennis, environ 45 sols sportifs ont ainsi été réalisés dans les territoires et offerts à ces structures. L’accès au sport pour tous est, en effet, une valeur fondamentale de la FFT, au cœur de son engagement sociétal.

Le comité des Yvelines de Tennis, où se situe l’Institut d’Éducation Motrice du Château de Bailly, est particulièrement actif dans le cadre de cette opération puisqu’il s’agit de la réalisation de son quatrième sol sportif, après la Maison de Marie à Poissy, l’IME Alphée à Guyancourt et l’IEM à La Queue-Lez-Yvelines. Un cinquième projet verra le jour l’an prochain à l’ITEP de Saint-Lambert-des-Bois.