Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Présidentielle 2022

74J 06H 07Min 05Sec

Vudailleurs.com

PEUT ON ETRE CATHOLIQUE ET LIBERAL? Mr DAMIEN THEILLIER NOUS REPOND

 

 

 

D »après  DAMIEN THEILLIER

Il faut aussi revenir sur un mot célèbre du philosophe Donoso Cortès au Parlement espagnol (30 janvier 1850) : « Le socialisme est fils de l’économie politique, comme le vipereau de la vipère, lequel, à peine né, dévore celle qui vient de lui donner la vie » (Œuvres, Paris, 1862, t. I, p.386).

Cette thèse, selon laquelle l’économie politique serait inconciliable avec la morale chrétienne et aurait engendré le socialisme revient constamment sous la plume des antilibéraux de droite, souvent catholiques. Ces derniers ignorent tout des réalités économiques et se complaisent dans un moralisme purement incantatoire, exactement comme Sartre, Bourdieu et les intellectuels marxistes des années 60.

C’est le cas par exemple récemment dans le n°3928 de Valeurs Actuelles, sous la plume de F.-X. Bellamy, normalien agrégé de philosophie et adjoint au maire de Versailles. Il écrit : « Cet ultralibéralisme nous a entraînés dans la crise écologique et économique que nous traversons. Il a écrasé les plus faibles et produit des injustices inouïes. Il nous a conduits à détruire notre propre environnement, dans l’aveuglement consumériste qui nous saisissait. » Bref, à l’entendre le libéralisme serait la cause de tous nos maux.

Mais de quel libéralisme parle-t-il ? Je le cite : « Son credo était la consommation, son obsession, la dérégulation, sa référence, l’individualisme ».

 

Comments

  • anna sultana
    avril 3, 2012

    et????
    la réponse la plus amusante à cette question, je l’ai trouvée récemment dans une réflexion de Gorbatchev au lendemain des élections qui ont vu les russes le virer avec 1% des voix
    Il était complètement abasourdi (les journalistes français aussi d’ailleurs) et devant une camera, il s’interroge « je suis un fervent adepte de la pensée socialiste, c’est une pensée qui se nourrit de nombreux grands principes du christianisme…. »
    Mais cela, vous le savez, bien sur !
    mais ce que vous ignorez peut-être, ou que vous ne pouvez savoir que partiellement si vous ne possédez pas un minimum de culture hébraïque, c’est comment cette morale chrétienne a émergé et comment elle s’est construite justement en opposition avec la morale juive
    Car bien sur, vous ne pouvez croire à cette fable pour les petits enfants qui a bâti l’image d’un peuple juif déicide !
    Il s’agit bien sur de quelque chose de bien plus fondamental !

    Et si le socialisme s’est glissé avec délice dans tous les recoins de cette morale chrétienne, il l’a tellement bien fait qu’il en a même absorbé les failles
    Or ce sont ces failles qui provoquent la destruction de cette idéologie qui se passe sous nos yeux !

    Si vous le souhaitez, vous pouvez trouver une synthèse de mes études sur le sujet dans ces deux textes :
    http://unnouveaumondelibre.ning.com/group/liberalisme/page/xx-la-genese-des-idees-liberales-cora-de-paillette

    http://unnouveaumondelibre.ning.com/group/liberalisme/page/xx-qu-est-ce-qu-etre-liberal

    Cora de Paillette
    Anna sultana cora sur facebook

    je reste à votre disposition pour approfondir ce sujet, quand vous le souhaitez et si vous le souhaitez

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!