Korelya Capital annonce le premier investissement de son histoire, au sein de l’entreprise française spécialiste du son Devialet, qui vient d’achever une levée de fonds de 100 millions d’euros auprès de différents investisseurs internationaux de premier plan. Réalisé en consortium avec le géant coréen de l’Internet Naver, il permet à Fleur Pellerin, fondatrice de Korelya Capital, d’entrer au conseil d’administration de cette pépite de la French Tech.

Fondée en 2007 et basée à Paris, Devialet est le leader international de l’ingénierie du son haut de gamme. Start-up la plus primée au monde dans son secteur par ses innovations, elle est en très forte croissance et double son chiffre d’affaires chaque année.

Cet investissement dépasse le seul cadre financier. Il permettra la création d’un partenariat commercial et industriel avec Naver et sa filiale Line qui offrira à Devialet la perspective d’une meilleure distribution de ses produits en Asie mais également des possibilités de recherche et développement communes dans le domaine du son. Il est enfin emblématique de ce que peut apporter Korelya capital aux entrepreneurs français et européens.

Pour Fleur Pellerin, Fondatrice et Présidente de Korelya Capital « Devialet est une véritable pépite qui a su innover et mettre le son au centre d’une révolution technologique. Ce premier investissement de Korelya Capital marque mon ambition au service des entrepreneurs de la Frenchtech et plus généralement de la Tech européenne pour les aider dans leur développement à l’international et notamment en Asie. »

 

Créé en septembre 2016, Korelya Capital est l’opérateur principal du fonds de capital-risque K-Fund 1, qui va permettre de mobiliser 100 millions d’euros dans le secteur des nouvelles technologies en France et en Europe.

Diplômée de l’ESSEC et de l’Institut d’études politiques de Paris, Fleur Pellerin rejoint la Cour des comptes à sa sortie de l’École Nationale d’Administration.

Comme Ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, elle crée la dynamique de la French Tech. Elle quitte le gouvernement en février 2016 puis démissionne de la fonction publique pour créer Korelya Capital.

Fondé en 1999, Naver est le leader de l’internet coréen, grâce notamment à son portail de recherche, le plus utilisé de Corée. Avec près de près de 6 000 salariés et 27 milliards de dollars de capitalisation boursière, c’est l’une des plus grandes entreprises cotées du pays. Naver a été classé 13e au classement Forbes 2016 des entreprises les plus innovantes.