charles_opt

Charles Bradley est né à Gainesville dans l’état de Floride en 1948 et a grandi à Brooklyn, New York. Il a passé la plus grande partie de son enfance dans la rue. En 1962, quand sa sœur l’emmena voir James Brown à l’Apollo, l’énergie de James Brown laissa une forte impression sur Charles Bradley. Aussitôt rentré chez lui, il commença à s’entrainer chez lui avec un balai et une corde pour simuler le micro, essayant de copier les gestes du parrain de la soul.

Charles a quitté Brooklyn via Job Corps, un programme fédéral visant à privilégier les familles démunies. Il est alors placé à Bar Harbor dans le Maine où il apprit à cuisiner. Pendant ce temps-là, il monte un groupe. Il a sa première expérience de la scène lorsqu’il chante pour le personnel féminin de Job Corps dans la société Poland Springs. Face à la réaction du public, Charles sait qu’il est prédestiné à devenir chanteur. Malheureusement, les membres de son groupe doivent partir au Vietnam et il est obligé de travailler comme chef cuisinier à Wassaic à New York dans un hôpital psychiatrique où il passa neuf ans.

Après avoir quitté New York pour la Californie, en passant par le Canada, il finit par trouver un poste de chef cuisinier en Alaska. Bien que le salaire soit correct, ses relations compliquées avec ses collègues le poussent à rentrer en Californie. Il y passa 20 ans en travaillant comme cuisinier tout en continuant à chanter, sans avoir cependant de groupe fixe. Juste au moment où il allait enfin pouvoir acheter une maison, il fut licencié de son travail. Il décida de repartir à Bushwick (Brooklyn) pour retrouver sa famille et se lancer réellement dans la musique. À 51 ans, il trouva un public dans les clubs de Brooklyn en faisant son show à base de titres de James Brown sous le nom de « Black Velvet ».

Un matin, Charles fut réveillé dans la maison de sa mère par la police qui lui apprit que son frère avait été tué par son neveu (cette histoire devint plus tard le thème de sa chanson « Heartaches And Pain »).

Charles Bradley est un chanteur de Blues/Soul signé sur le label Daptone Records (dans la division Dunham Records)[1]. Ses performances et son style correspondent à l’approche Revival de Daptone, qui remet au goût du jour le son soul des années 1960 et 1970.