Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-88J -4H -47Min -55Sec

Vudailleurs.com

Russie : une grève de la faim pour se faire entendre

« Mes amis, je vous remercie ». C’est ainsi que le dissident russe Alexei Navalny a annoncé dans un post sur Instagram, depuis l’hôpital de la prison où il est hospitalisé, qu’il mettait fin à la grève de la faim qu’il mène depuis 24 jours, et qu’il allait, doucement, commencer à se réalimenter.

Alexei Navalny, principal opposant de Vladimir Poutine en Russie, avait arrêté de s’alimenter depuis le 31 mars pour exiger un traitement approprié, depuis sa prison où il est emprisonné depuis janvier pour purger une peine que la Cour européenne a qualifiée d’injuste. Ces derniers jours, son état de santé se faisait de plus en plus critique.

« Je perds la sensation dans certaines parties de mes bras et de mes jambes et je veux comprendre ce que c’est et comment cela peut être traité, mais en tenant compte des progrès et de toutes les circonstances, je veux voir jusqu’où je peux aller » a déclaré Navalny.

 

Alors que l’Europe et les États-Unis ont, de leur côté, renouvelé leur demande au Kremlin de libérer Navalny et de le traiter humainement, une centaine de personnes s’étaient mises à entamer une grève de la faim par solidarité. C’est notamment à cause d’elles que Navalny s’est ravisé de sa grève de la faim, affirmant qu' »il ne veut pas que d’autres ressentent de douleur physique ».

Sarah Cohen

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!