Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-422J -3H -15Min -46Sec

Image Alt

Vudailleurs.com

Saint-Gervais les bains: Quand un maire se fait trainer dans la merde depuis des mois

Homosexuel, pédophile… consommateur de produits stupéfiants (cocaïne)… buveur et joueur….

Il ne manquerait plus qu’on me reproche aussi d’être NAZI ou TERRORISTE !

Ayant commis des infractions pénales et fiscales :

  • Pédophilie
  • Faux en écriture publique
  • Infractions aux règles des marchés publics – favoritisme
  • Violation de domicile par un chargé de mission de service public
  • Abus de pouvoir
  • Faits de corruption
  • Soupçons d’abus de faiblesse sur personne vulnérable
  • Pose illégale de scellés
  • Dénonciation calomnieuse
  • Diffamation
  • Travaux dissimulés
  • Soupçons d’évasion fiscale
  • Prise illégale d’intérêt
  • Non-respect de l’obligation de réserve
  • Propos racistes
   

Non déclaration I.S.F

Si c’était vrai, je serais embastillé depuis longtemps !

Voilà ma vie imaginée par l’aventurier Charles HEDRICH, résident secondaire sur la commune, ainsi que la liste des accusations qu’il répand depuis l’été 2022 au travers des correspondances, emails…. qu’il adresse à moultes institutions, personnalités politiques, à la presse locale et nationale….

Les personnalités destinataires : Xavier ROSEREN, député, Loïc HERVE, sénateur, Martial SADDIER, Président du Conseil départemental, Yves LEBRETON, Préfet, Rémy DARROUX, sous-Préfet de Bonneville, Eric FOURNIER, maire de Chamonix mont-blanc, Raphaël CASTERA, maire de Passy,

Les institutions destinataires : Anne LASSMAN-TRAPPIER de FNE74 et Laurence PRELOT-MATHEY de FNE74,

Les opposants destinataires : Cyrille DU PELOUX DE SAINT-ROMAIN, chef de l’opposition municipale, Yves SAMIER, kinésithérapeute en procédure avec la commune, Brigitte SAUVEL,

La presse destinataire : l’AFP, FRANCE BLEU, FRANCE3, le CANARD ENCHAINE, le DAUPHINE LIBERE, le MESSAGER, le FAUCIGNY,

…mais aussi, parfois le Président de la République ou des Ministres du gouvernement ….. la gendarmerie, des élus saint-gervolains, les services communaux…

Il est temps aujourd’hui que cette situation que je subis soit connue de tous pour que chacun comprenne de quoi la vie d’un maire est parfois faite.

Si je peux comprendre que les fonctionnaires sont tenus par leur devoir de réserve, j’ai été surpris que certains destinataires acceptent sans dire mot de continuer à être inondés par des correspondances contenant des propos diffamatoires, de fausses informations laissant ainsi un élu de la République être jeté en pâture et se faire salir.

Merci à ceux qui me témoignent leur soutien, les élus de ma majorité, Martial SADDIER.

Quant à la presse, je salue le discernement du plus grand nombre, ceux qui ne sont pas tombés dans le panneau malgré la réception de dizaines et dizaines d’emails. Seuls le FAUCIGNY et le CANARD ENCHAINE ont foncé tête baissée dans le piège en relayant des faits dont ils pouvaient aisément et rapidement vérifier qu’ils relevaient de l’imaginaire, des fake-news et de la seule envie de Monsieur Charles HEDRICH de tenter de détruire, déshonorer, discréditer, un élu de la République, plus simplement un homme #QUOIQUILENCOUTE

Mais pourquoi Monsieur Charles HEDRICH en veut autant à Jean-Marc PEILLEX ?

Sa proximité affichée avec l’opposition municipale n’est bien sûr pas une explication. Il ne peut pas non plus me reprocher que le Conseil municipal sur la suggestion des élus de l’opposition de l’époque lui ait attribué en 2006/2007 une subvention de 45.000 € pour réaliser ses exploits.

Si Monsieur Charles HEDRICH agit ainsi c’est probablement pour allumer des contrefeux à la procédure engagée en juillet 2022 contre son fils Nelson HEDRICH pour non-respect des autorisations d’urbanisme qu’il a sollicitées et obtenues. Outre la construction litigieuse, il s’agit aussi de la réalisation en zone naturelle d’une route de 5 mètres de largeur sur 200 mètres de long avec des murs de 7 mètres de haut, alors que la construction de toute voirie y est interdite. Comme c’est le droit, un arrêté interruptif de travaux a été pris puis transmis au Parquet de Bonneville. Des scellés ont été posés par la gendarmerie.

C’est le fait déclencheur de la campagne de dénigrement, d’injures, de propos diffamatoires par Monsieur Charles HEDRICH.

Ces propos de Monsieur Charles HEDRICH font bien évidemment l’objet de procédures en diffamation devant le Tribunal correctionnel de Bonneville à la suite des plaintes que j’ai déposées. Après plusieurs renvois, une audience a été fixée par le Tribunal au 5 juin 2023 à 16h00, sans report possible.

L’alliance de circonstance entre Monsieur Charles HEDRICH et FNE74 représentée par Madame PRELOT-MATHEY

Ayant été mis en cause avec violence au travers de propos totalement erronés publiés dans l’édition du Canard Enchainé du 15 mars 2023 ayant visiblement pour origine ces deux alliés de circonstance, je reproduis ci-dessous le texte du droit de réponse que j’ai sollicité (dont je n’ai aucune assurance qu’il soit publié).

Je comprends mieux aujourd’hui le réel objectif de FNE74, se payer PEILLEX à tout prix. Cela a commencé avec une procédure en diffamation à mon encontre …. Que FNE74 et Madame LASSMAN-TRAPPIER ont récemment perdu. Cela se poursuit par cette alliance. La défense de l’environnement semble bien loin de leurs préoccupations. Chacun en pensera ce qu’il veut.

Même si ces moments ne sont pas forcément faciles à vivre, ayant des conséquences sur ma santé et craignant même pour mon intégrité physique, ils sont aussi difficiles à supporter par ma famille et par mon entourage.

Le #PEILLEXBASHING auquel se livrent Monsieur Charles HEDRICH et ses alliés ne conduira ni à mon suicide, ni à ma démission, je resterai #DROITDANSMESBOTTES. Il me poussera au contraire à poursuivre mon engagement pour ma commune et pour les saint-gervolains en sollicitant un nouveau mandat en 2026. Seul Dieu pourra m’en empêcher.

Jean-Marc Peillex

Maire de Saint-Gervais les bains

Président de la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc

Vice-Président du Conseil départemental de Haute-Savoie

Comments

  • ann
    mars 24, 2023

    oui, vous avez fait votre temps, il faut laisser la place, car les dérives ont déjà commencé, le fait de tout nier, c’est juste louche et çà vous accuse…, vous le bien pensant, privilégié par les acquis et luttes du peuple auxquels je doute que vous participiez, trop confortablement installé dans ces montagnes qui ne vous appartiennent pas, ni a vous, ni à vos amis…la montagne est à nous tous, et bien sûr aussi à ceux qui ne sont pas propriétaires dans votre village, aux Parisiens, aux Européens et tous les autres,
    oui, cessez de spolier la montagne, partez,

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!