Déclaration du Président du Parlement européen après sa visite à la frontière gréco-turque

Aujourd’hui, le président du Parlement européen, David Sassoli, s’est rendu à la frontière gréco-turque accompagné de la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, du président du Conseil européen, Charles Michel, et du Premier ministre croate, Andrej Plenković, dont le pays assure la présidence tournante du Conseil.

Après la visite, le président Sassoli a déclaré :

« Il est important que les trois présidents des institutions européennes se soient rendus aujourd’hui à la frontière gréco-turque pour constater les faits sur le terrain. Je tiens à remercier les citoyens grecs pour leur soutien et leur dévouement. Nous appelons d’urgence les autorités turques à respecter l’accord avec l’Union européenne et nous restons ouverts au dialogue.  »

« Nous n’aurions pas apprécié à juste valeur ce que nous avons vu aujourd’hui, si nous étions retournés à Bruxelles sans réclamer un réel changement. Nous devons prendre un engagement envers les milliers de mineurs non accompagnés qui sont arrivés sur les côtes européennes. Nous avons besoin de toute urgence d’une stratégie pour les protéger ainsi que protéger leur avenir. Les gouvernements européens doivent faire preuve de beaucoup plus de générosité et de solidarité envers les enfants qui sont dans le besoin ».

« Ce que nous constatons à la frontière gréco-turque montre également plus que jamais la nécessité d’une politique européenne commune en matière de migration. Je suis choqué de constater que de nombreux gouvernements européens continuent à l’ignorer. Pour le Parlement européen, quiconque arrive en Grèce, en Italie, à Malte ou encore en Espagne, arrive en Europe. J’appelle les dirigeants européens à travailler de manière constructive avec nous afin de trouver une solution pour répartir équitablement les personnes en difficulté. C’est la seule façon d’être à la hauteur de nos valeurs et de faire de l’Europe un leader mondial dans la défense des droits de l’Homme.  »