Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-128J -22H -14Min -36Sec

Vudailleurs.com

UNE ECONOMIE LIBERALE DANS UN ENVIRONNEMENT DE LIBRE CONCURRENCE EN COTE D’IVOIRE

 

Une économie libérale avec un environnement de libre concurrence permet une nette amélioration  des conditions de vie des populations ; il y a, en effet, un lien étroit entre l’amélioration de la liberté économique et le développement des libertés sociales. La privatisation étant le fait que des particuliers gèrent des entreprises pour faire du profit, ceux-ci ont une contrainte morale qui se résume en la satisfaction du client. De ce fait les différentes structures privées en concurrence améliorent leurs prestations de service afin  d’optimiser leur potentiel clientèle (avoir le plus de clients possible).

La privatisation vient ainsi combler et respecter le droit naturel des individus de choisir ce qui leur semble bon en  disposant de leur libre arbitre. A contrario, s’ils sont contraints dans des conditions de monopoles protégés à se soumettre aux dictats des entreprises protégées par l’Etat, leur libre arbitre, et leur droit naturel à choisir, n’est pas respecté. La privatisation pourrait même être le moteur du petit entrepreneuriat, gage du développement économique d’une Afrique qui a tout pour être une puissante économie de rayonnement mondial. Par exemple la privatisation dans le domaine de la banque pourrait  pousser les acteurs du système bancaire à proposer des prêts à des taux d’intérêts intéressants, et dans des délais de remboursement, raisonnables ce qui permettrait d’endiguer le chômage en donnant la possibilité aux jeunes d’emprunter plus facilement et, ainsi, de mettre en place des activités qui leur permettraient de vivre.

D’après Aquilas YAO

 

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!