Les actions de solidarité menées par les entreprises, notamment cosmétiques, et les pharmacies ne suffisent pas à satisfaire l’explosion de la demande en solution hydro-alcoolique. Mi-mars, la pénurie déclarée, OFW SHIPS n’a pas hésité à proposer sa capacité de production pour approvisionner les secteurs publics et privés en volume. Cette initiative a été accueillie positivement par l’ensemble des responsables politiques et encouragée par le monde maritime. 

L’ODEEP ONE, navire-usine (N° d’immatriculation OMI 8311883) actuellement basé au Port de Sète Sud de France (34), produit une boisson à partir de l’eau de la mer des profondeurs et dispose d’une usine d’embouteillage d’une capacité de 24 000 bouteilles (de 600mL) / h (soit plus de 14 000L / h). 

Dès le 19 mars, à l’ouverture du dossier auprès de la Direction Générale des Entreprises, l’équipage de l’ODEEP ONE s’est attelé à modifier les installations. Depuis le 25 mars, la ligne d’embouteillage est opérationnelle et sécurisée, conforme à la production d’une solution hydro-alcoolique. 

Après quelques formalités, une première citerne de 35m3 d’éthanol est livrée ce 31 mars. La production débutera demain matin. Cette première production représente 70 000 bouteilles (42 tonnes). 

Les ingénieurs et chimistes du bord (officiers de la marine marchande) sont accompagnés et conseillés par Jean-Michel Ferrando, vice-Président du Syndicat des Pharmaciens de l’Hérault. 

Capacité de production inégalée : l’usine d’embouteillage à bord de l’ODEEP ONE est une des caractéristiques principales du navire ; une première mondiale. Cet ancien train-ferry soviétique dispose à bord d’une ligne ultra-performante et de 46 officiers et marins (machine, pont, usine). La production s’entend 7j/7 et le quart est opérationnel 24/24. Du soufflage des bouteilles à la palettisation, la cadence est de 24 000 bouteilles / h, soit une capacité de production de 2 millions de bouteilles / semaine. 

3 millions de bouteilles disponibles : les bouteilles sont soufflées à bord et nous disposons d’un stock de 3 millions de préformes (PET 100% recyclables). L’ambition d’OFW SHIPS est de produire avec l’empreinte carbone la plus faible possible. Nos fournisseurs sont par conséquent Français et nous n’avons aucun problème d’approvisionnement. Nous pouvons également conditionner en cubitainers de 5L. 

Une bouteille recharge : une bouteille non compactable dont l’atout majeur est son pas de vis spécifique. Il correspond aux standards des pompes que l’on trouve dans le commerce. Nous avons réalisé des tests avec le concours de plusieurs infirmières ; les pompes utilisées en milieu hospitalier sont compatibles (voir visuels). 

 

La sécurité avant tout ! : ce train-ferry est un navire conçu pour transporter et manipuler des matières dangereuses. Il est équipé de plus de 500 détecteurs incendie, d’une installation drencher de plus de 200 têtes d’arrosage, d’une installation sprinkler de plus de 600 têtes d’arrosage automatique, de 3 pompes d’incendies de 750m3/h, d’une pompe incendie de secours de 300m3/h, d’une extinction CO2 et de tous les extincteurs (eau pulvérisée, mousse, poudre et CO2). Les officiers et marins sont tous certifiés pompiers. Le navire est isolé dans le port de Sète à plus de 300 mètres de toute habitation et pourrait si nécessaire être déplacé. 

La flotte OFW SHIPS incarne les mesures stratégiques introduites par La loi pour l’économie bleue (20 juin 2016), initiée par le député Arnaud LEROY, selon laquelle un navire à caractère stratégique doit permettre de répondre aux besoins de la Nation. 

De par sa particularité, le navire-usine ODEEP ONE représente un véritable atout pour chaque État. Sa mobilité, sa flexibilité de production, son degré de sécurité, sa main d’œuvre hautement qualifiée en font un véritable « couteau suisse ». 

Au vu des besoins d’ores et déjà identifiés des pays du Maghreb et de l’Afrique, l’ODEEP ONE pourrait représenter une force internationale. 

Nous remercions notre banque qui nous témoigne une nouvelle fois sa confiance, Messieurs les Ministres, Messieurs les Députés, la DGE pour son soutien à la mise en œuvre et la coordination, Monsieur le Préfet de la région Occitanie et de la Haute-Garonne, Monsieur le Maire de Sète pour leurs recommandations, la DREAL, le Président, les acteurs du Port de Sète Sud de France, la Gendarmerie Maritime de Sète pour leurs actions, le Cluster Maritime pour son inconditionnel soutien. 

Nous remercions également nos partenaires et amis Sétois. 

 

A propos d’OFW SHIPS S.A. 

Compagnie maritime propriétaire créée en 2013. Pêcheurs d’eau. Le mode de production unique d’OFW SHIPS permet de préserver les ressources terrestres et d’utiliser une ressource naturelle disponible en grande quantité, partout dans le monde. L’eau pêchée dans la zone des grands fonds, à 300m de profondeur, est filtrée sélectivement de son chlorure de sodium. Première mondiale, OFW SHIPS résulte de la combinaison de savoir-faire maritimes, offshore et industriels français. Les navires, conçus dans l’objectif de produire avec l’impact écologique le plus neutre possible, intègrent des innovations maritimes responsables.