Réouverture. C’est le jour J pour les restaurants et cafés de France qui vont pouvoir servir de nouveau leurs clients à table. Et seulement en terrasse pour l’Ile de France.

Après dix semaines de fermeture, un nouvel arsenal de normes sanitaires. Masques et gels hydroalcooliques seront de la partie, même pour les clients lorsqu’ils ne sont pas installés. Ce protocole ne coûte pas cher mais il aura évidemment des conséquences sur la possibilité d’accueil, avec une perte estimée de 30 à 70% d’affluence selon les typologies de restaurants.

Le principe est de faire une distanciation d’un mètre entre les tables, la séparation physique par plexiglas ayant finalement été mise de côté. Le renouvellement plus rapide des tables sera une des solutions et les réservations seront quasi obligatoires, surtout dans les premiers temps. Les consommations au comptoir resteront interdites, les propriétaires de bistrot ou de bar à ambiance musicale ne sont guère satisfaits de ces mesures. 17% des établissements devraient choisir de rester fermés, par peur de ne pas assez faire de chiffre avant la saison d’été.

À Paris, les rues pourront accueillir des terrasses étendues, seront même parfois piétonnisées. Les restaurateurs pourront préempter cette partie de l’espace public en en faisant simplement la déclaration en mairie, jusqu’au 30 septembre inclus et de 8 heures à 22 heures seulement.

Sahara Cohen