96 médecins inquiets de la progression du variant Delta signent une tribune dans le Journal du Dimanche pour appeler à la vaccination obligatoire des personnels de santé. Une tentative de persuasion par les pairs qui ne prend pas. Le sujet est brûlant en ce début d’été et la pression monte pour les soignants

Selon le ministère de la Santé, ils sont plus d’un million et demi de soignants à avoir jusqu’ici refusé de se faire vacciner contre le Covid. Face aux menaces de Emmanuel Macron et de Olivier Véran (vaccination obligatoire, salaires bloqués,…), beaucoup se préparent à donner leur démission. Même constat chez les pompiers.

Face aux pressions du gouvernement, beaucoup de français n’entendent toujours pas se soumettre à l’injection d’une substance expérimentale dont les fabricants ne seront pas tenus responsables des effets secondaires ou pire.

L’opposition dénonce un « recul grave des libertés individuelles »

« La quatrième vague a déjà commencé […]. Le vaccin, c’est notre carte maîtresse. C’est ce qui nous permet de vivre le plus normalement possible, nous ne pouvons nous en passer », a justifié Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, ce mardi. Un argument repris dans la majorité, à l’image de Bruno Bonnell. « Pour plein de raisons techniques, on ne peut rendre obligatoire la vaccination, mais on l’incite fortement car nous sommes en guerre contre le Covid. On est parti pour de longues années, avec peut-être d’autres variants. Et pourtant selon un sondage Elabe publié ce mardi 65% des français seraient favorables à la vaccination 

 

Coralie hunt