Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-121J -23H -44Min -29Sec

Vudailleurs.com

Éoliennes de Nozay : LMR interpelle le préfet de région

Face au scandale sanitaire et environnemental perdurant depuis plus de dix ans autour du Parc éolien des 4 Seigneurs sur la commune de Nozay, le Mouvement de la ruralité, après avoir déposé plainte devant la Cour de Justice de la République, continue le combat pour rendre justice aux éleveurs impactés, aux habitants malades et à un environnement contaminé.

La situation n’a que trop perduré. Les différents ministères et les autorités d’État sont restés depuis trop longtemps passifs devant la souffrance animale, les maladies humaines et la contamination des territoires dans la zone du parc éolien des 4 Seigneurs.

Nous sommes face à un scandale d’État ! LMR dénonce l’absence du ministère de la Santé dans les dernières études ministérielles engagées localement, alors que les habitants parlaient de leurs problèmes de santé !  De plus, ledit rapport ministériel fait état d’un problème sur les élevages, mais rien n’a été acté pour établir les liens de causalités ! Des animaux morts, des habitants et des enfants malades, mais rien n’est décidé par l’autorité préfectorale. Or, les installations classées ICPE doivent être sous la surveillance des Préfets et ils ont le pouvoir de mise en demeure d’arrêter le fonctionnement des machines. Dans d’autres départements et pour moins de problèmes, l’autorité préfectorale à fait stopper les éoliennes !  Il y a donc, localement, le poids de du gouvernement qui traîne et fait tout pour ne pas faire aboutir les liens de causalités.

Aujourd’hui, l’annonce du tribunal de Nantes qui confirme le lancement d’une expertise judiciaire suite au recours de l’éleveur Didier Potiron est une bonne nouvelle. D’autres dépôts de plainte sont en cours et ils seront encore plus forts et plus étayés par l’avancée des connaissances.

Aussi, face au laxisme d’État, Le Mouvement de la Ruralité vient d’adresser un courrier au Préfet de région afin de l’alerter sur l’urgence sanitaire et environnementale dont il a la charge (lire la lettre). Le récent jugement du tribunal de Toulouse sur le syndrome éolien doit éclairer les prises de décisions du Préfet de région.

LMR continuera son juste combat pour rétablir dans leur droit les victimes de l’éolien et notamment les éleveurs et les habitants riverains du parc des 4 seigneurs.  

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!