C’est un tragique pied de nez que le destin vient de faire à Olivier Dassault. Lui l’homme de l’armée de l’air, le spécialiste des avions, député Les Républicains de l’Oise, vient de tirer sa révérence ce dimanche 7 mars dans un accident d’hélicoptère.

Le Mouvement de la Ruralité appréciait son sens du service, son attachement à la nature et à son autre passion, celle de la chasse. Une passion qui l’avait conduit à être le fondateur de la revue « Jour de chasse ». Sa fortune n’avait d’égale que sa disponibilité, sa simplicité et l’intérêt qu’il portait pour les autres. Un passionné de photographie qui dénotait l’intérêt qu’il pouvait porter aux autres et à l’environnement.

On peut être l’une des plus grandes fortunes de France et être attentif aux autres, à la France et au reste du monde. C’est ce qu’avait démontré Olivier Dassault dans la conduite de sa vie et dans ses relations d’amitiés et d’engagement, notamment son engagement pour renforcer le poids des entreprises françaises à l’international. Auteur d’un rapport sur le commerce extérieur, il avait initié la création de Partenariat France, structure d’appui qui permettait aux grands groupes français à travers le portage de dossier, d’apporter un soutien efficace et concret aux PME françaises dans leur développement sur les marchés extérieurs. Président d’honneur de cette structure rattachée au ministère de l’Économie, il aura permis à plus de 10 000 PME d’en bénéficier. À travers lui la France perd un grand serviteur de notre pays et de nos grandes et petites entreprises.

Le Mouvement de la Ruralité adresse ses sincères condoléances à son épouse, sa famille, ses amis et à toute l’équipe de Jour de chasse…

E.P