En Grande-Bretagne, poussé dans le dos par le UKIP et la situation de crise permanente à Calais où le gouvernement français s’avère incapable de régler la situation, David Cameron annonce une mesure qui s’avèrera probablement efficace: c’est maintenant la prison qui sera prévue pour ceux qui hébergeront des étrangers irréguliers.

M.Anne