La pornographie est-elle un viol ?

La question se pose sur le site pornographique de Jacquie et Michel. Le site est en tout cas dans le collimateur des féministes, qui ne supportent plus les vidéos de ce site amateur. Elles dénoncent des actes de viol et de proxénétisme, puisque des actrices auraient été payées pour tourner des pratiques sexuelles dangereuses où elles étaient non consentantes. Les actrices dénoncent le fait d’avoir été mises devant le fait accompli et leurs droits du travail non respectés.

A l’origine, Jacquie et Michel n’est pourtant pas producteur de vidéos pornographiques, il se contente de les distribuer et diffuser. Le site avait même réussi à obtenir une chaine télé, à accès limité et payant bien sûr, sur Canal + après une grande opération de promotion où ils avaient offert des films pornographiques aux Français pendant le confinement. Ils ont été les premiers à proposer du contenu gratuit aux Français pour faire leur promotion. C’est peut-être ce qui a pu hérisser les féministes

Sahara Lemoine