Derniers Articles

Restez en contact avec nous

Vous avez une question? Vous souhaitez entrer en contact avec la rédaction? Ce formulaire vous permettra d’envoyer une demande à notre équipe. Nous vous répondrons dans les 48h suivant l’envoi de votre message.

Email
contact@vudailleurs.com

Addresse
25 RUE MICHEL ANGE

75016 PARIS 16

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

-131J -17H -9Min -22Sec

Image Alt

Vudailleurs.com

Jeanne de Belleville : la véritable histoire par Astrid de Belleville

« La première femme pirate », « la Lionne sanglante », « la Tigresse bretonne » … Jeanne de Belleville est de ces personnages de l’Histoire qui ont suscité, encore aujourd’hui, bien des mythes et des légendes. On ne compte plus les récits à son sujet, plus ou moins étayés. Ici, point de roman, point de légende, mais LA Véritable Histoire d’une femme au fort caractère, qui s’est distinguée par sa ténacité et son courage, en pleine guerre de Cent Ans. Qui était donc Jeanne de Belleville, elle qui a dû traverser tant d’épreuves pour défendre ses intérêts et ceux de ses enfants ? Quel fut son parcours pour susciter autant de curiosité jusqu’à nos jours ? Que nous apprennent vraiment l’Histoire et les archives à son sujet ? Dissipons le brouillard du romantisme, à la recherche des véritables témoins de sa vie.

Qui est Astrid de Belleville ?

Descendante de Jeanne de Belleville, Astrid de Belleville est titulaire d’un master de civilisation médiévale soutenu à l’Université de Poitiers en 2020, sous la direction de Martin Aurell, et qui lui a valu les félicitations du jury. L’histoire de Jeanne de Belleville fait partie de ce patrimoine mémoriel dont elle a hérité lorsque l’on lui a dit, petite : « Tu as une ancêtre pirate ! ». Astrid de Belleville a participé à l’émission de Stéphane Bern, Secrets d’Histoire, consacrée à Jeanne de Belleville et diffusée le 25 avril 2022

Petite biographie de Jeanne de Belleville

Jeanne de Belleville naît vers 1300, probablement en Vendée, dans une famille noble dont les terres comprennent notamment l’île d’Yeu et l’île de Noirmoutier.

Elle est la fille de Maurice IV de Montaigu, seigneur de Belleville et Palluau, et de Létice de Parthenay.

Son père, qui a des terres en Bretagne et dans le Poitou, lui fait épouser à quatorze ans Geoffroy, seigneur de Châteaubriant

À la mort de ce dernier, elle se remarie vers 1330 avec Olivier IV de Clisson, un jeune noble issu d’une célèbre maison de Bretagne. Ensemble, ils ont quatre enfants : Maurice (mort en très bas âge), Olivier (qui deviendra connétable de France), Guillaume et Jeanne.

Jeanne de Belleville partage alors ses journées entre l’éducation de ses enfants, les promenades à cheval et des parties de chasse dans le Vannetais. Néanmoins cette période heureuse est bientôt interrompue par la guerre.

En 1337 débute la guerre de Cent Ans, puis quatre ans plus tard, la guerre de Succession de Bretagne opposant le comte Jean de Montfort au comte Charles de Blois. Le mari de Jeanne, Olivier de Clisson, prend part au conflit.

Postez un commentaire

You don't have permission to register
error: Content is protected !!
You don't have permission to register
error: Content is protected !!